La Spada Rossa – Aventures dans le Consulat 1

L’envie de jouer des aventures picaresques m’est venu à la lecture de l’excellent recueil de scénarios L’Escapade de Telennaïs et autres aventures dans le Consulat, écrit par Nicolas « Snorri » Dessaux et Nicolas Senac. On m’avait fort conseillé les travaux de Snorri dans le genre OSR et j’ai lu en parallèle ses jeux, Épées et sorcellerie et Aventures fantastiques, et le cadre de campagne qu’il développe patiemment depuis quelques années en revenant sur les 25 dernières années de sa pratique. Si les systèmes m’ont laissé relativement de marbre (je crois que j’apprécierais vraiment d’être joueur d’OSR avant d’essayer éventuellement de mener à mon tour), le monde, lui, m’a enthousiasmé : descriptions précises et concises, cadre médiéval fantastique dans la plus pure tradition, avec décalque historique, attention portée aux PNJ et aux accroches d’aventures, nombreux et nombreuses, décrits de manière concises et ultra inspirantes.

 View_of_Assisi_by_Carl_Blechen_(4280101317)

Le recueil de scénarios est à l’avenant et une envie impérative de les faire jouer m’a saisi, mais avec un système léger (avec lequel je serais plus à l’aise), qui laisse la part belle à l’interprétation des joueurs et souligne le côté picaresque. Après plusieurs lectures et hésitations entre des choses aussi variées que Fate, Tranchons et traquons, le système de résolution de Lady Blackbird, j’ai opté pour une déclinaison légère du système FU de Wastburg. En gros, on garde le système tout pareil, en changeant juste la teneur des aspects, plus héroïques que ceux des gardoches. Et comme je comptais leur faire jouer un groupe « à la vie, à la mort », façon trois mousquetaires, j’ai supprimé les aubaines personnelles pour ne conserver que les aubaines collectives. La dépense d’une aubaine permet les mêmes choses qu’à Wastburg, soit au choix relancer tous les dés, ou augmenter d’un cran un résultat. Sauf que je ne limite plus le nombre d’aubaine dépensable de cette dernière manière et qu’il est possible, à condition d’avoir à chaque fois un trait qui correspond, d’en dépenser plein, et ainsi de vider la réserve collective pour faire une action d’éclat. Cela me permet de conserver le groupe à la merci de ses membres ayant pris les plus de traits handicapants, et de les faire partir dans leurs pires travers s’ils veulent continuer à jouer héroïques. Ils commencent avec 6 aubaines.

Dernière chose, j’ai proposé aux personnages de se choisir ou de se créer deux contacts dans la ville de Bracce où débutera l’aventure.

La Spada Rossa :

L’idée étant de jouer un groupe d’amis qui se disputent, mais finissent toujours par faire front devant l’adversité, j’ai proposé aux joueurs de créer l’école d’escrime à laquelle ils appartenaient, sachant qu’au début de l’aventure, celle-ci sera largement en disgrâce. De petits développements dans des encadrés du recueil de scénarios mettent l’accent sur les groupes d’aventuriers et l’importance des écoles d’escrime, il y avait quelque chose à faire ; d’autant plus que cela me permet d’introduire facilement les scénarios, de gérer des péripéties et d’ouvrir les sessions à de nouveaux joueurs en fonction des disponibilités de chacun, les nouveaux personnages étant introduits comme d’anciens élèves de l’école. D’un point de vue technique, l’école possède sa réputation, ses traits et ses contacts propres que les joueurs peuvent choisir d’utiliser à leur avantage ou pour s’attirer de nouveaux ennuis.

La Spada Rossa se trouve être la plus vieille école d’escrime de la ville de Bracce. Son style flamboyant et honorable, tout à fait d’une autre époque est désormais considéré comme totalement désuet et pour sauver ce qu’il reste de biens et de réputation à l’école, son dernier maître, Erardo Rizzi, a dû se résoudre à vendre en lots le Palazzo Zinetti, qui appartenait à l’école, n’y conservant qu’une chambre et les écuries, où il a installé la salle d’entrainement. Le reste de la bâtisse a été racheté par un riche Hobelin (les halflings locaux) marchand de sommeil qui y entasse un grand nombre de familles pauvres et une marmaille nombreuse. Maître Rizzi a aussi contracté d’importantes dettes auprès des Baldo, l’une des grandes familles de la ville qui ont la sympathie de ne pas encore lui avoir demandé de rembourser. Toutefois, cette dette est suspendue au-dessus de l’école comme une épée de Damoclès.

 La Spada Rossa
Réputation : – –
Traits :

  • Les Baldo nous tiennent par la bourse.
  • On accepte tout le monde
  • On respecte les règles traditionnelles de l’escrime

Outre les PJ, l’école compte deux autres élèves déclarés :

Aurelio, que ses camarades surnomment le chevalier puceau, une grande chique à l’air splendide, malgré ses hardes, et qui porte sa pureté en étendard. Il est connu pour être encore plus rigoureux sur les règles classiques de l’escrime que maître Rizzi, ce qui en fait un personnage passablement ennuyeux, et qui perd à la première botte un peu hardie et hors des règles.

Ellana des Essarts, une jeune fille de la noblesse d’Archemont, la ville au nord de Bracce, venue apprendre l’escrime à grands frais. Mais sa fréquentation des tavernes et des tripots mobilise une grande partie de sa fortune et elle s’est inscrite à la Spada Rossa faute de pouvoir rejoindre une école plus prestigieuse.

Les bretteurs :

Andrea Estiladra, joué par Mass
Réputation : +
Traits :

  • J’ai était Sergent, dans le régiment Bocanegra.
  • J’ai connu , la peur, la boue et la mort pendant la guerre.
  • J’aime les belles Lettres et les arts.
  • J’ai été l’amant de Maria Di Castra la célèbre Cantatrice.
  • Il n’y a pas de bon combat sans honneur.
  • je pointe à droite, je perce à gauche.

Contacts :

  • Le patron de l’auberge le Sanglier Borgne , Alfonso Ziegler et mon meilleur ami, ancien de mon régiment
  • Durante degli Alighieri, poète célèbre +

Ciro Passeri, aussi connu sous le surnom de Pass, joué par Yoann
Réputation : 0
Traits :

  • Une grande fierté et grand ego me font partir facilement en duel
  • Avec mes frères d’arme, c’est à la vie à la mort
  • J’ai laissé ma femme et mon enfant à naître sur l’île (personne ne le sait)
  • Je dois subvenir au besoin de ma famille, j’accepte parfois de sales boulots
  • Lorsque je suis arrivé les Lauro m’ont aidé alors que les Sangio m’ont repoussé. Pour ne pas briser le sceau de ma fidélité, je n’ai d’aventure qu’avec des hommes pour satisfaire le culte d’Aphrodite.
  • Je suis maitre dans l’utilisation de la poudre pour distraire mes adversaires

Contact :

  • La Famille Lauro

Vittoria Scorta, jouée par Eugénie
Réputation : –
Traits :

  • La vie est trop belle pour être prise au sérieux
  • Ce qu’on ne peut pas garder n’appartient à personne
  • Mon frère aîné Livio est le meilleur bretteur d’une école rivale (celle de Sanchio Corodi)
  • Que ne ferait-on pas pour satisfaire son public ?
  • Je n’ai jamais connu le vertige
  • Toujours une arme à la main, vraiment

 Contacts :

  • Mon père, juge réputé
  • Salto Di Marenzio ++ (un ami à eux, élève d’une autre école et aventurier notoire)

Lucio Zigarelli, joué par Volsung
Réputation : 0
Traits :

  • J’ai grandi dans un bordel, mais ma mère est une sainte
  • J’aurais dû être le meilleur élève de maître  Erardo Rizzi
  • Mais à mes yeux tous les coups sont permis
  • Une grande et large gueule
  • Chuis prêt à tout pour un joli visage
  • Dans cette rue-là, je connais un gars.

 

Dramatis Personae:

Autres membres de la Spada Rossa:
Erardo Rizzi, maître d’armes à la réputation ruinée
Ellana des Essarts, riche héritière d’archemont qui a préféré dépenser sa fortune plutôt que de fréquenter une bonne école
Aurelio dit Le Chevalier Puceau, une grande bringue qui perd tous ses duels à cause de son trop grand respect des règles.

Patriciens:
Rina Sangio: Consule de Bracce et matriarche de la famille Sangio
Matteo Sangio: son héritier
Sanella Baldo: une des héritières de la famille Baldo, redoutable duelliste. Elle est fiancée à Matteo Sangio
Lysia Andres: patricienne et cheffe de la famille Andres, une des plus vieilles de Bracce
Telenaïs Andres: sa fille

Les Lames d’Argent: bande d’aventuriers sympathiques, mais néanmoins concurrents
Salto Di Marenzo: Rejeton de bonne famille, duelliste émérite quoiqu’un peu démonstratif, amateur de jolies filles. Il en pince pour Vittoria.
Torrino Gulcese: Ancien étudiant défroqué, éternel second de Salto.
Elgana Gelotta de Parthenos: belle femme blonde aux yeux bleus mystérieuse et qu’on dit un peu sorcière.
Dario Leroux: Le plus discret de la bande. Un jeune homme sombre venant, comme Ciro, de l’île de Bruigh.

Les Compagnons de la roche: bande d’aventuriers concurrents, mais néanmoins sympathiques
Elzio Gülad: Métis possédant du sang nomade (les anciens envahisseurs, chassés de la région il y a trente ans), brute au grand coeur
Lina Tabora: jeune brunette au comportement déshonorable et au langage de charretier
Livio Scorta: frère de Vittoria. Un jeune homme un peu raide, excellent combattant qui se prend trop au sérieux.

Par ici pour découvrir la première partie de la première aventure. où les membres de la Spada Rossa de Bracce vont à l’opéra et se mêlent des conflits des patriciens.La deuxième session se trouve là, suite de la première, à la recherche de la jeune Telennaïs
La troisième ici, où une enquête débute sur un jeune homme un peu trop entreprenant
la quatrième, qui commence par la mort d’un proche et se termine sur des suspicions de complot.

Publicités

7 réflexions sur “La Spada Rossa – Aventures dans le Consulat 1

  1. Ping : L’Escapade de Telenaïs 1/2 – Aventures dans le consulat 2 – La Partie du lundi

  2. Ping : L’Escapade de Telenaïs 2/2 – Aventures dans le consulat 3 – La Partie du lundi

  3. Ping : De la visite d’un noble dispendieux à la belle société de Bracce – Aventures dans le Consulat 4 – La Partie du lundi

  4. Ping : [RPGaNay] -Vrais dés, applications, ou sans aucun dé, quelle est votre préférence ? – La Partie du lundi

  5. Ping : Les compromissions de Ciro Passeri -Aventures dans le Consulat 8 – La Partie du lundi

  6. Ping : Une autre Spada Rossa – Aventures dans le Consulat HS1 – La Partie du lundi

  7. Ping : La mise en abyme des traces de jeu de rôle | Mémoire de rôlistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s