Neon Genesis Blackbird 1 et 2

Retour sur un travail effectué cet été pour permettre de jouer des pilotes de robots géants avec le système de Lady Blackbird (une idée honteusement volée à un ami qui n’aime pas trop qu’on cite son nom sur Internet mais qui se reconnaitra). L’histoire propose cinq pilotes avec chacun leurs caractéristiques, constituant le corps des Veilleurs, luttant pour empêcher les envahisseurs du continuum Zero de détruire Alpha City, capitale de l’humanité. Les règles ont été à peine modifiées (augmentation des gains d’expérience pour une évolution plus rapide). Le jeu est fait pour privilégier l’action et les rapports entre les membres de l’équipe. comme pour Lady Blackbird, plusieurs obstacles sont proposés pour agrémenter la partie, mais le MJ est surtout encourragé à poser des questions aux joueurs de manière à ce que ce soit eux qui créent le plus gros de l’aventure. Une version PDF du hack devrait être bientôt disponible, dès les tests terminés et les derniers ajustements effectués.

4488419-1882400038-tfpmj

Résumé de la situation

Terre, fin du XXIe siècle

L’humanité résiste comme elle peut à l’invasion de forces ennemies provenant d’une autre dimension. Les survivants sont entassés dans de gigantesques cités protégées par des boucliers. Contre l’ennemi, le dernier rempart est formé par de courageux jeunes gens extraordinairement doués, aux commandes de robots géants : les Veilleurs. L’avenir reste incertain, mais jour après jour, ces pilotes d’exception défendent l’humanité.

 Aujourd’hui plus encore qu’hier, l’heure est grave. La source d’énergie qui protège Alpha City donne de sérieux signes de faiblesse. Les communications avec le Complexe, qui doit fournir la pile de rechange, sont coupées et le convoi parti régler la situation envoie un signal de détresse à Alpha City.

 Pour les Veilleurs, cela arrive juste au moment où l’on se rend compte de l’absence d’Archange, leur chef d’escouade.

 Les Veilleurs parviendront-ils une nouvelle fois à protéger Alpha city contre les menaces intérieures et extérieures?
Pourront-ils conserver leur cohésion malgré la disparition d’Archange?
Existe-t-il une solution pour en finir avec les envahisseurs dimensionnels?
La civilisation humaine envahisseurs saura-t-elle tenir alors que des troubles agitent Alpha City et que de mystérieux rebelles opèrent des actions de sabotage ?

Les personnages

Wolf: une aristocrate venant d’une des familles les plus puissantes d’Alpha City. Son frère s’est fait tuer par les envahisseurs du Continuum Zero. Son robot, rouge et or aux lignes élégantes est équipé d’une grande astéro hache (ouais…). C’est une tacticienne, une politicienne et elle est pressentie comme le nouveau team leader de l’équipe. Elle est secrètement amoureuse de Crush.

Grey: Un super soldat construit en éprouvette à partir de l’ADN du frère de Wolf et celui des envahisseurs. Une silhouette taciturne à la peau grise dont le visage sans bouche intrigue et effraie ses camarades. Il n’est pas vraiment humain. Son mentor est le professeur Shige Maru, un scientifique de génie qui croit qu’un terrain d’entente peut être trouvé avec les envahisseurs. Ce n’était pas prévu dans son programme originel, mais Grey est télépathe et communique de cette manière étrange avec ses camarades. Il ne sait pas s’il doit faire comme les humains, ou trouver sa propre voie. Il pilote un robot biomécanique, extrêmement silencieux, qui vole grâce à un surf antigrav.

Kim: Très croyante, Kim a eu un passé trouble avant d’intégrer les veilleurs. Bricoleuse de génie, elle a créé elle-même son mécha, mais faute de fonds, elle a du se lier par contrat à la megacorpo Ostras. C’est la mécano de l’équipe, s’il y a une solution technique, c’est elle qui la détient… même si elle est généralement hors des procédures. Kim est jalouse de Grey et de ses super capacités (c’est de la triche). Son robot de bric et de broc est avant tout extrêmement fonctionnel. Peint en vert et orange, il attire facilement sur lui l’attention. Il est équipé d’un jetpack qui lui permet de voler.

Crush: le héros populaire. Crush s’est taillé une place à la force de ses bras et de son ingéniosité. Issu du petit peuple, il est adulé par les oubliés et les ouvriers ui voient en lui un espoir politique. On le dit en contact avec les Rebelles qui voudraient renverses l’ordre des mégacorpos. Son engin est un puissant et épais robot noir, construit à partir d’engins de terrassement et de démolition. C’est un spécialiste des explosifs. Il est aussi extrèmement vindicatif envers ce qui n’est pas humain, Grey en premier lieu.

Dans l’épisode précédent

La première session n’avait pas vraiment donné lieu à un compte rendu et n’a pas été enregistrée. En voici un résumé synthétique

Wolf, Grey, Kim et Crush sont quatre pilotes d’exception du corps des Veilleurs, qui défendent alpha city contre les menaces du continuum zero. Wolf est un aristocrate et un politicien en plus d’être pilote. C’est aussi le second d’Archange, le team leader. Kim est la mécano de la bande, toujours en retrait, elle conduit un gros mécha/dépanneuse. Grey est un bio-soldat pas humain, à la peau toute blanche et sans bouche. Il conduit un robot qui génère des champs de force, et Crush est un héros populaire, à deux doigts de la sédition et qui déteste ses petits camarades. Il est aux commandes d’un ancien mécha industriel spécialisé dans la démolition qui a été militarisé.

Alpha City est protégée par un bouclier, alimenté par un accumulateur fabriqué au Complexe, une base scientifique perdue dans les montagnes. Un convoi partant chercher le nouvel accumulateur est attaqué par les extraterrestres, d’énormes chenilles assez répugnantes. Les Veilleurs sont appelés en renfort, mais le team leader est absent. C’est une équipe désorganisée qui est envoyée et fait le travail de nettoyage et causant la perte de beaucoup de vies humaines (Crush a des méthodes expéditives, il cause de gros tremblements de terre… frappes chirurgicales?). Wolf, prend provisoirement la direction de la troupe, mais Crush n’en fait qu’à sa tête… sans récolter autre chose que des reproches de principe (Wolf est secrètement amoureuse de Crush) aors qu’il est responsable de nombreuses morts avec ses méthodes expéditives. Crush déploie un bouclier autour du convoi, les autres essaient de gérer une artillerie assez pénible (quatre grosses chenilles qui bombent leur abdomen et lancent de gros rayons laser (merci Starship Troopers)).

Arrivé au Complexe, les scientifiques semblent tendus, les prisonniers condamnés aux travaux forcés qui bossent dans leurs usines sont nerveux et parlent d’une rebellion, un groupement résistant qui veut renverser la mainmise des mégacorpos sur Alpha City. Tout le monde traite ses petites affaires, prenant le contexte général pour un embrasement éphémère… Le lendemain, tout le monde repart en escortant la pile, mais Grey se rend compte qu’une faille reliant la terre au continuum zéro est en train de s’ouvrir non loin de la route reliant le Complexe à Alpha City. Alors qu’il part en reconnaissance, juste à côté de la faille nouvelle, il aperçoit le robot d’Archange sur le soleil couchant…

Débriefing et études de marché

La partie commence alors que les robots retournent à leur base, Alpha City, avec une pile toute neuve pour alimenter le champ de force qui protège la ville. Après leur entrée, ils sont confrontés à une conférence de presse féroce (les exploits des Veilleurs sont retransmis en direct par des caméras dans une émission de téléréalité) où on leur demande d’expliquer la présence du robot d’archange alors que le pilote est présumé disparu (Wolf a coupé la diffusion, mais pas assez vite pour que tout le monde ne reconnaisse la silhouette). Les pilotes enchainent sur un débriefing militaire mené par le capitaine Khan (qui déteste Crush) où on leur reproche certains manquements et les pertes humaines de leur dernière opération; et finalement par un débriefing économique où on examine leur cote de popularité auprès du public. Kim est très énervée: sa cote de popularité est basse (« les enfants n’aiment pas ton robot Kim » lance un gars du marketing pas finaud) et on lui propose de changer le look de son robot: Le robot mécano deviendrait « La Guêpe du Massacre », un robot très affiné avec un code couleur différent, jaune et noir au lieu d’orange et vert. Esclandres, et déjà Wolf a du mal à tenir sa team… On leur demande de rester à disposition, non loin de leur robot tant que le bouclier n’est pas réactivé.

Grey est débriefé par son créateur qui lui explique la notion de mensonge et de confiance (Grey a quelques manquements dans son apprentissage de ce qu’est être humain). On lui demande de prendre contact avec les Chenilles mais de ne pas en parler à son équipe « parce que c’est de la communication et de la bonne entente que naitra la paix avec l’adversaire » hem… Grey en sort plus perturbé qu’autre chose. Le professeur lui demande de passer du temps avec ses coéquipiers et de devenir amis avec eux. Mais quand Grey revient à la salle de détente où sont sensés se trouver les pilotes… plus personne. Grey passe donc du temps.. tout seul, debout, les bras croisés derrière le dos.

Détente

Pendant ce temps, alors que Kim gueule contre les mécanos qui réparent son robot et commencent déjà à le peindre en jaune et noir, Wolf se renseigne sur la disparition d’Archange auprès des leaders des autres équipes d’intervention… Les renseignements sont maigres: Archange aurait disparu depuis plusieurs jours sans laisser de trace. Personne n’a vu son robot partir. Mystère.

Pendant ce temps Crush boit des coups à un bar populaire non loin de la base. Les ouvriers lui témoignent leur respect et on vient lui demander ce qu’il pense de la rébellion qui court actuellement dans les rues d’alpha City. Certains pensent que les chenilles n’existent pas, qu’il s’agit juste d’un moyen de laisser les gens sous le joug des mégacorpos qui financent les robots géants. Il n’infirme rien, mais y va de son couplet populaire sur la manière de résister politiquement à l’oppresseur. Kim le rejoint vite et ils boivent quelques verres ensemble.

Forces de l’ordre établi

L’alarme sonne, le capitaine Khan demande aux pilotes de rejoindre leurs méchas. Les portes du hangar s’ouvrent… celles qui donnent à l’intérieur de la cité. On leur demande de sécuriser le générateur pendant l’installation de la pile: une émeute populaire est en cours dans le quartier. Les robots débarquent et sécurisent le périmètre. La présence de Grey est mal accueillie, les gens en ont peur et Crush lui-même interroge la pertinence d’envoyer une « arme de guerre » régler une émeute. Wolf, fraichement nommé nouveau team leader, perd vite le contrôle de ses troupes: devant le refus de se disperser des militants, Kim balance des gaz lacrymo. Crush se lance dans un discours politique qui apaise un peu les foules. Les médias retransmettent en direct, mais sans le son, présentant les Veilleurs comme les garants de l’ordre social. Mais la foule crie à la manipulation. Grey décide d’aller chercher le cadavre d’une Chenille qu’ils ont rapporté de leur expédition pour le montrer à la population. Cela fait son petit effet et tout le monde reflue alors que le capitaine Khan leur ordonne de tirer sur la foule. Wolf décide de ne pas obéir. Mise en doute par le discours de Crush et le cadavre de la chenille, la foule se disperse.

C’est à ce moment que Grey repère une tentative de communication de la part du cadavre de Chenille… Mais sans qu’il comprenne comment, l’envahisseur prend le contrôle de son robot et s’en sert comme d’une antenne pour envoyer un signal puissant. Les autres s’étonnent, Grey ne trouve pas d’explications à leur fournir, tout le monde retourne à la base.

Le retour d’Archange

Le débrief est violent, mais rapidement interrompu par une coupure de courant. Apparemment quelqu’un a essayé de saboter le générateur. Les pilotes retournent à leur Mécha: on annonce une silhouette en approche à l’extérieur.

La nuit est particulièrement sombre : le dôme d’Alpha City ne brille plus et seuls les lampes a acétylène dont sont équipés les robots éclairent la silhouette lointaine de leur ancien team leader. Les Veilleurs approchent. Kim détecte de la vie à l’intérieur du robot d’Archange, pourtant parfaitement immobile. Grey remarque de discrètes communications de la part des chenilles en toile de fond. Suite à l’incident précédent, les autres ont perdu confiance dans leur collègue super soldat de l’équipe. Crush exprime tout haut son mépris pour l’arme « humaine ». Kim essaie quant à elle de placer une dérivation sur le robot de Grey histoire de surveiller ses émissions radio, mais Grey a été plus malin et a placé un dispositif qui envoie de faux signaux.

Les communications de Wolf restent vaines en direction d’Archange, puis, alors qu’ils arrivent quasi au contact, les senseurs de Kim s’affolent : ce qui est dans la cabine de pilotage est moitié humain, moitié chenille. Les communications s’ouvrent : archange leur envoie des images du direct diffusé à alpha City par les médias : Star, un autre pilote de leur connaissance, avec une équipe de quatre autres robots, est en train d’attaquer le QG des rebelles. Vision d’un quartier populaire d’alpha City à feu et à sang. Bientôt, les images sont suivies d’un message : « Pourquoi vous, Veilleurs, n’arrivez-vous pas à vous entendre ? ». Le message est répété en boucle. N’y tenant plus, Crush cours sur archange pour le détruire. Wolf et Grey s’interposent juste avant le contact. Crush lâche des charges explosives pour se dégager de ses partenaires, mais Grey maitrise son robot et le plaque au sol.

Kim, elle, essaie d’analyser les communications des Chenilles qu’elle a repéré… sans succès.

Face à leurs responsabilités

Une discussion s’engage entre celui qui fut archange et Wolf, parlant des motivations supposées des chenilles : Elles ne seraient là que parce que l’humanité se déchire en permanence. Si la paix n’est pas retrouvée à alpha City d’ici le matin, les chenilles lanceront l’assaut sur la ville sans défense. Des extraits de communications militaires et politiques sont transmis aux Veilleurs : l’armée aurait simulé un sabotage de la pile pour forcer la population à revenir au calme. Archange interroge leur conscience, et malgré la haine viscérale des Chenilles ressentie par plusieurs des veilleurs, ils semblent encore lui faire confiance. Grey, énervé par les images et tiraillé par ses dilemmes entre confiance et mensonge interprète les injonctions d’archange comme un ordre. Coupant les communications avec ses camarades, il fonce en direction du complexe, bien décidé à arrêter Star et ses hommes alors qu’ils retournent à la base, couverts du sang des rebelles.  Archange déploie ses ailes et disparait dans la nuit.

Les trois autres se concertent et décident d’aller réparer eux-mêmes le générateur. Crush et Wolf escaladent le dôme pendant que Kim use de son jetpack pour atterrir au sommet, juste à côté des tuyères de refroidissement de l’engin. Les communications avec la base sont coupées. Kim extrait sa nacelle de son robot pour se connecter à l’appareillage du générateur et commence à bidouiller le système pour réparer ce qui peut l’être. Il détecte la source des pannes, mais avant qu’il ait eu le temps de faire les réglages nécessaires, quatre robots surgissent de la nuit : le Capitaine Khan est venu sommer les personnages de revenir à la base illico. Devant leur refus, son équipe se déploie en position d’attaque. Crush se lance dans une diatribe contre le système, dénonçant le sabotage du générateur par l’armée comme un subterfuge pour obliger les opprimés à se soumettre. Le message est retransmis par hauts parleurs dans tout le Complexe, galvanisant les restes de la Rébellion et tous les sympathisants qui ne s’étaient pas encore déclarés.

Puis il déploie son bouclier alors que Wolf saisit sa hache et ils font rempart à Kim. Le combat s’engage, le feu est dirigé en priorité vers Crush qui parvient à arrêter et repousser les missiles qui pleuvent en tous sens. Wolf engage le combat contre Khan, endommageant son robot. Khan sort une épée énergétique qui luit dans la nuit d’un éclat bleuté, les robots font des étincelles. Crush se joint à la bagarre en sautant bouclier en avant sur Khan…

Mission: rétablir l’ordre et l’énergie!

Pendant ce temps, Kim, qui a réintégré son robot, est descendu par les tuyères de refroidissement jusqu’au cœur du générateur et réajuste la pile dans son emplacement. Avec bien des difficultés.

Grey, lui, est parvenu au hangar à Méchas au moment même où l’équipe de Star y pénétrait. Ne lâchant que le mot « Assassin » dans son communicateur, il lance son robot à pleine puissance et percute violemment Star. Les deux robots viennent s’écraser contre la porte qui donne sur Alpha City, la faisant céder. Star est un excellent pilote, mais il ne fait pas le poids contre le super soldat et son robot bio mécanique. Le robot de star finit par tomber à la renverse et Grey arrache la cellule d’énergie qui l’alimente. Star gueule dans les communicateurs, il faudra envoyer une équipe le désincarcérer. Se relevant, Grey constate le massacre. Leur combat a ravagé le quartier populaire de la porte. Les maisons ont été soufflées et partout des gens errent, blessés. L’entrée de la ville n’est que cadavres et ruines.

Kim parvient enfin à remettre la pile en place. Tout s’illumine, les turbines se remettent en marche : le dôme s’éclaire à nouveau et le bouclier se déploie. Pas de trace de sabotage ici, mais toutes les informations sur le cœur du générateur, caméras, enregistrements et procédures ont été effacées. Les responsables militaires n’ont laissé aucune trace exploitable.

Khaaaaaaan!

Crush et Wolf se battent toujours contre Khan au-dessus du dôme. D’un geste audacieux, Crush se lance bouclier en avant sur le capitaine, tentant de mettre fin à leur vindicte personnelle. Khan se défend comme il peut, mais la puissance combinée des deux Veilleurs est insurpassable, et alors que Wolf et Crush se sont rarement entrainés ensemble, ils enchaînent les mouvements à deux comme de vieux partenaires. Les trois autres robots concentrent leur feu sur Crush, détachant la jambe droite de son robot. Agrippant le bras de Khan avant de tomber, il découvre sa garde suffisamment longtemps pour que Wolf tranche de sa hache le corps du robot. La capsule de pilotage, bien abimée, glisse le long de la paroi et vient s’éclater aux pieds de la cité. Les trois autres robots braquent leurs missiles en direction de Crush, relevé par Wolf. Mais les armes sont bientôt rangées alors qu’une communication prioritaire est signalée à tous les pilotes.

Grey sort hébété de son combat, entouré par les lamentations des habitants cherchant leurs proches sous les décombres. Faisant demi-tour, il se dresse face au hangar. Par la porte défoncée, trois robots surgissent qui le mettent en joue… Un silence pesant s’installe… et le feu se déchaine, tous les robots tirant leurs missiles en même temps. L’intérieur du dôme devient un enfer de flammes et de débris volant en tous sens.

 Dans le cockpit de Wolf, Kim et Crush, une voix résonne : le président du conseil de direction d’Alpha City remercie les pilotes d’avoir réparé le champ de force et empêché les militaires de prendre le contrôle de la ville. Il leur demande de regagner le hangar et de venir s’exprimer devant le conseil. « Bien compris » répond Wolf pour son équipe…

A suivre!

Publicités

Une réflexion sur “Neon Genesis Blackbird 1 et 2

  1. Ping : Neon genesis blackbird 3 – La Partie du lundi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s