[3-4] Réunion au sommet

Chapitre 3 — Acte 2 (suite)

En gras, l’évolution des personnages.

PJ et alliés
Jarvis Lehto, le chasseur saboteur fourbe.
Svan Stokke, le beau parleur marchand et érudit.
Accompagnés de :
Sutherland Mortensen le chasseur traître révolutionnaire, Gunnar Ohm le marchand bourrin et élémentaliste, Erika Thorkelson la conteuse amie des morts, Audney la paysanne révolutionnaire.

1/ Exfiltration
Svan et Jarvis mettent au point le plan d’exfiltration de Kokko et Suther, détenus dans un imposant corps de gardes :
– Jarvis, Svan et Tapio (un saboteur de l’armée côté Falaise) se chargent de s’introduire dans le bâtiment pour délivrer leurs camarades,
– Katrina laissera une fenêtre ouverte au rez-de-chaussée,
– 8 hommes de l’armée (3 de Falaise, 5 de la capitale) restent en couverture,
– Gunnar, escorté par deux hommes de l’armée côté Falaise, est chargé de faire diversion avec son don en allumant des feux dans les jardins du bâtiment,
– aucune nouvelle prise de contact n’est tentée auprès de Juntunen.
Svan n’en parle ni à Odessa, ni à Chumana ; il prend ses responsabilités.

Jarvis mène l’infiltration de main de maître.
Jarvis : Je sais me faufiler complètement incognito.
Profitant de l’incendie provoqué par Gunnar, Jarvis crochète la vieille serrure du mur arrière, et les trois intrus pénètrent par la fenêtre laissée ouverte par Katrina. La diversion ayant fait son effet, Jarvis et Tapio neutralisent seulement 3 gardes sur leur chemin (sans les tuer). Arrivés dans les sous-sols où se situent les cellules, il surprenne un garde occupé à faire boire un gobelet d’eau à Kokko. Jarvis le neutralise, récupère ses clés et trouve une fiole vide dans la poche du garde. Problème : Suther n’est pas là. Svan interroge péniblement un autre prisonnier exubérant qui leur apprend que Suther a été emmené à l’étage pour être interrogé par Lethola.
Ils réveillent Kokko, qui leur jure n’avoir rien dit, et le sortent du bâtiment pour le confier aux hommes restés en couverture.
L’incendie se propage, leur laissant le temps de retourner à l’intérieur pour trouver Suther. Ils montent à l’étage, neutralisent deux autres gardes. Une seule pièce est occupée ; Svan écoute à la porte : Suther parle du sabotage du monte-charge à Lethola, en exagérant largement son rôle.
Svan entre, s’insurge contre Lethola ; Jarvis jette la flacon vide sur la table — pas de réaction chez Lethola. Suther dit que Lethola peut les aider. Svan et Jarvis s’en moquent et se dépêchent de sortir. Svan se tord la cheville dans la fuite.
Une fois dehors, les hommes s’éparpillent dans des planques. Gunnar est encore blessé, il a reçu une flèche. Kokko vomit une horrible brouet noirâtre ; Audney, forte de son pouvoir, va s’occuper de lui pendant plusieurs jours.

2/ Travaux et tractations
Jarvis continue de superviser les travaux pour les thaumaturges. Cela avance bien, l’entrée est dégagée, il reste à étayer l’intérieur (un vestibule, une salle avec une statue de femme, un couloir s’enfonçant dans les profondeurs).
Svan, intéressé par les lieux de culte souterrains, lui rend visite avec Erika. Il constate qu’il s’agit bien d’un ancien lieu de culte dédié à la créatrice. Svan touche la statue, avec un peu d’appréhension, mais rien ne se passe. Il explore un peu les souterrains avec Erika, découvre un ossuaire. Erika ne ressent rien d’anormal, si ce n’est des “morts qui rôdent” ; à cette menton, un homme de Jarvis prend peur et quitte le chantier. Les deux restant viennent se plaindre auprès de Jarvis ; Svan intervient et tente de les convaincre, sans grand succès : seul un homme reste.

Svan rend visite à Lethola pour essayer d’y voir clair dans son jeu. Cependant, comme lors de leur précédente entrevue, la force de caractère du chef de Falaise est trop élevée pour Svan qui se convainc, à tort ou à raison, que Lethola est absolument sincère avec lui.
Lethola lui explique que le statu quo actuel le satisfait, et qu’il craint que la chute du mur ne redessine les routes commerciales et affaiblisse Falaise. Il se montre donc prêt à aider l’armée de libération — tant qu’il s’agit d’entreprise inoffensive et non dommageable à l’image de Falaise. Concernant les prisonniers évadés, Lethola se charge de temporiser la situation vis à vis de l’empire. Concernant la fiole de poison, Lethola se dit innocent et demande à Svan d’identifier le garde.

Jarvis rend visite à Juntunen. Ce dernier ne sait pas que Kokko et Suther ont été libérés. Il n’affiche pas un grand intérêt à ce sujet — pour lui Kokko est plus utile mort que vivant. Jarvis lui demande deux hommes pour finir les travaux ; Juntunen fait le nécessaire.

3/ Réunion au sommet
La réunion entre les pontes de l’armée tombe le même soir que la visite des thaumaturges à la chapelle. Svan est déçu, il demande à Jarvis de parler de lui aux thaumaturges, car il connaît l’existence d’autres temples plus intéressants.
Avant la soirée, Svan reçoit un message de Lethola : le garde identifié travaillait pour Risto Juntunen. Jarvis pense cependant que Juntunen n’est pas un traître, mais juste quelqu’un qui ne croit pas à l’armée et qui ne pense qu’à ses propres intérêts.

Svan se rend avec Odessa à la réunion dans l’entrepôt de Juntunen ; il laisse trois hommes en retrait dans les environs.
Une douzaine de dignitaires de l’armée sont présents. La rencontre est sous haute surveillance. Juntunen est mécontent de l’absence de Nikodem ; en revanche Odessa fait sensation auprès de plusieurs représentants. Svan croise le regard d’Ulmer Loken qui a rejoint anonymement l’armée à Christiana.
Chaque représentant, sylve, vandale, marchand, fait un topo de la situation de l’armée dans sa région. Quand c’est à leur tour, Odessa développe les activités de l’armée à la capitale ; Svan réalise qu’elle maîtrise la situation plus qu’il ne l’aurait cru. Malgré quelques jalousies de certains représentants envers la capitale, la plupart sont charmés par le charisme d’Odessa. Svan développe le plan de rupture d’approvisionnement pour envenimer la situation dans les camps. Il en profite pour flatter Juntunen en l’associant à leurs différents plans de sabotage — ce dernier n’apprécie pas vraiment. Le plan d’enlèvement ou d’assassinat de la sœur de l’empereur fait sensation : tout le monde se met d’accord pour fournir des hommes d’ici une quinzaine de jours pour préparer un assaut sur le lac. Reste à voir comment faire passer ça pour un coup des écumeurs.
Après la réunion, Svan passe un moment chaleureux avec Loken, et lui donne des nouvelles de tout le monde. Svan évoque la possibilité qu’il aille à Kærne, infiltré dans l’entourage de Kubash.

4/ Les chiens noirs
Pendant ce temps…
Les travaux sont terminés. Jarvis est satisfait de leur qualité générale. Il laisse partir les ouvriers et attend la délégation thaumaturge avec Lidoine. Il en profite pour recueillir les informations sur ce peuple et la créatrice :
La liberté de culte est encouragée de l’autre côté du mur ; il n’y a pas de religion officielle, même si un courant de croyance autour de la Créatrice domine. L’existence des dons est également reconnue ; les habitants qui ont un don sont envoyés, généralement à leur adolescence, dans des collèges sur la côte nord-ouest pour apprendre à maîtriser leurs dons, avant de revenir servir le peuple (ils sont alors intégrés dans l’armée, dans un ordre distinct, dit des créateurs). Les thaumaturges constitue un peuple peu nombreux, mais très influent de la côte nord-ouest : ce sont eux qui administrent les collèges et forment les créateurs. Le don de Lidoine est en rapport avec les cours d’eau.
Jarvis reste dubitatif. Il parle de Svan à Lidoine, qui est d’accord pour le rencontrer.

Les autres thaumaturges arrivent : ils sont 8 dont Ocvran, leur meneur, un imposant lieutenant thaumaturge ; une femme typée comme certains amis de Svan (peau cuivrée et longs cheveux noirs) [Nakoma] ; et une jeune femme blonde dont le regard bleu vif très pénétrant déstabilise Jarvis [Idunn].
Ocvran remercie Jarvis pour les travaux, puis pénètrent avec les deux femmes dans la chapelle pour sanctifier ce lieu de culte abandonné. Les autres thaumaturges restent à l’extérieur pour l’instant. Lidoine dit à Jarvis que les trois qui sont rentrés sont très puissants.

Soudain, des torches s’allument sur le pourtour de la cuvette, et cinq gardes sylves descendent, menaçants, et vont à la rencontre de Jarvis et des thaumaturges. Les gardes leur demandent s’ils ont une autorisation. Jarvis les rabroue, mais le climat actuel à Falaise n’est pas propice à laisser s’organiser ce genre de cérémonie. Jarvis sent les thaumaturges prêts à se battre contre ces gardes zélés.
Les discussions sont interrompues par des hurlements ; les torches tombent et enflamment les broussailles le long de la cuvette. Des meutes de chiens noirs s’abattent sur les ruines.
Les thaumaturges et les gardes se battent de concert ; Jarvis veille sur lui et Lidoine. Une première vague de vingt chiens s’abat sur eux : deux gardes périssent, un autre est blessé, ainsi qu’un thaumaturge. Les survivants reculent dans le vestibule pour affronter une deuxième vague de chiens noirs : cette fois deux thaumaturges meurent. Reculant encore jusqu’au croisement souterrain menant à la chapelle, ils sont rejoints par Nakoma qui leur prête main forte ; seul un troisième garde succombe. Ocvran et Idunn arrivent enfin, alors qu’un quatrième assaut de chiens s’annonce ; Idunn fixe Jarvis, semble lui murmurer “Tue-les” ; le temps parait alors se ralentir et Jarvis, le seul à se mouvoir à vitesse réelle, achève cinq chiens à lui seul.
Les chiens semblant arriver à l’infini, Jarvis décide de saboter son propre travail en faisant s’écrouler l’entrée. Puis, il guide tout le monde à travers les souterrains de Falaise, préoccupé par l’étrange scène qui vient de se dérouler.

Svan et Odessa rentrent ; ils font un passage chez Jarvis mais celui-ci n’est pas rentré.
Arrivés au camp, ils découvrent avec horreur que des chiens noirs l’ont ravagé, particulièrement dans le campement de Svan. Svan s’y précipite : heureusement Chuca et Chumana vont bien, même si cette dernière est furieuse envers Svan de l’avoir abandonnée ; en revanche, deux hommes de l’armée ont péri et un troisième est blessé, ainsi qu’Erika et Zihna. Svan apprend que cela aurait pu être pire si des soldats de Kubash, apparemment en planque près de leur campement, n’étaient pas intervenus pour les aider.

Au petit matin, Jarvis et ses compagnons émergent enfin l’air libre. Les thaumaturges se montrent extrêmement reconnaissants. Prenant Jarvis à part, Idunn lui remet un médaillon en pierre blanche en forme de larme ou de goutte d’eau ; elle lui apprend qu’ils ont été attaqué par les “chiens de l’architecte”, qu’elle ne les avait pas vus depuis longtemps ; elle lui dit de se méfier car maintenant ils connaissent son odeur ; le médaillon le protégera. Jarvis interroge aussi Lidoine mais celui-ci est dépassé par les événements. Jarvis raccompagne les gardes à Falaise — le blessé montre d’étranges marques noires à l’endroit de ses blessures.

Honovi vient voir Svan : les blessés vont se remettre. Mais le médecin est inquiet au sujet des marques noires au niveau des morsures, il ne sait pas du tout ce que cela peut être.
Svan ne perd pas le nord et lance une rumeur comme quoi ce sont les mecs de l’ouest qui ont envoyé leurs chiens.
Jarvis parle d’Idunn à Svan…
Un invité surprise débarque alors chez Svan : Galyn !
Svan est mal à l’aise, cela fait beaucoup de personnes du passé qui ressurgissent.
Galyn est désolé d’arriver trop tard, il a passé beaucoup de temps à l’est avec Jan.
Il informe Svan qu’il connaît peut-être quelqu’un qui peut les aider, quelqu’un qui a déjà été mordu et qui est toujours vivant : sa cousine Jani…

Phrases de fin d’acte
Svan : Mon passé me rattrape.
Jarvis : Je dois comprendre ce qui s’est passé dans la grotte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s