[3-7] L’Attaque de l’auberge du lac du bas

Chapitre 3 — Acte 4

En gras, l’évolution des personnages.

PJ et alliés
Jarvis Lehto, le chasseur saboteur fourbe.
Svan Stokke, le beau parleur marchand et érudit.
Accompagnés de :
Sutherland Mortensen le chasseur traître révolutionnaire, Gunnar Ohm le marchand bourrin et élémentaliste, Erika Thorkelson la conteuse amie des morts, Audney la paysanne révolutionnaire.

Phrases de fin d’acte
Jarvis : Les dons sont à double tranchant.
Svan : Je n’ai pas su être présent pour Jani.

1/ Préparatifs
Les négociations sont en passe d’aboutir. L’armée de libération doit frapper un grand coup.
Svan, Jarvis et Odessa se mettent d’accord sur un plan d’assassinat de la sœur de l’empereur — la princesse Marika — en le faisant imputer aux écumeurs et aux fils du khan. En parallèle, si cela est possible suivant l’enchaînement des événements, un sabotage du monte-charge est prévu, au mieux lors du passage du scribe. Le plan est planifié pour le jour de la réunion hebdomadaire.

Svan et Jarvis conviennent d’une entrevue secrète avec Lethola. Ils lui demandent son aide pour une “action au niveau du monte-charge”, qui tuera peu de personnes, dont un émissaire de moindre importance, et qui pourra être imputable à l’Ouest. Lethola en prend note et promet de limiter l’intervention de la garde stationnée à proximité (au village des pêcheurs) lors de cette action.
Lethola leur confirme que les négociations devraient être entérinées lors de la prochaine réunion.

Jarvis organise une réunion avec les thaumaturges pour Svan, accompagné d’Odessa, dans un coin reculé de la forêt : ils rencontrent Lidoine et Nakoma.
Nakoma ne semble pas avoir trop changé. Elle est amusée de revoir Svan.
Svan lui parle du culte de la créatrice d’Ansager, l’informe de l’arrestation d’Honovi, et mentionne qu’il a découvert d’autres lieux de culte anciens. Il lui apprend qu’ils peuvent faire apparaître les chiens noirs en se concentrant sur leurs dons ; il parle des blessures de Zihna, Erika et Jarvis. Nakoma lui confirme que les blessures semblent liées à l’usage des dons. Comme Galyn, elle évoque la légende des chiens du héraut, dressés pour tuer les croyants les plus fervents. Elle lui apprend qu’Idunn pense pouvoir circonscrire l’évolution des marques noires.
Ils conviennent d’un rendez-vous au camp des thaumaturges pour rencontrer Idunn.
Sur les négociations, Svan lui apprend que l’empire de l’est prépare ses forces et va contre-attaquer quand il sera opérationnel ; Nakoma l’informe que, grâce à l’appui des fils du khan (via Froddi), Keetoowah va être reconnue ville franche. Quant à Froddi, cela fait plusieurs semaines qu’elle ne l’a pas vu ; Nakoma le mettra en contact avec Emily.
Une fois Lidoine et Nakoma partis, Svan prévient Jarvis qu’Idunn est “dangereuse”. Jarvis ne comprend pas bien pourquoi.

Svan rencontre Emily. Elle est inquiète : Froddi a disparu depuis plusieurs semaines (en même temps ce n’est pas inhabituel…).
La dernière fois qu’elle l’a vu, il allait vers le quartier pêcheur.
Svan lui parle du plan pour faire échouer les négociations ; Emily se tient prête à les aider.

Jarvis fait passer le signalement de Froddi dans son réseau ; en retour, on l’informe qu’un tel individu a été vu près des moulins. Jarvis tique un peu sur le côté borgne de Froddi, en se demandant si c’est la même personne qui a assassiné Pollari.

Jarvis reçoit un mot de Galyn qui a des informations pour lui. Il se rend au rendez-vous à la nuit tombée dans une cahute abandonnée. Le petit bâtiment est silencieux. Jarvis se faufile par derrière : personne — la demeure est vide à part de vieux meubles brisés. Il patiente vingt minutes, Galyn a peut-être du retard.
Alors qu’il s’apprête à partir, une silhouette imposante, épée à la main, entre par la porte arrière : un grand barbu, borgne. L’inconnu le toise : “Où est Galyn ?” Jarvis lui pose la même question. Le borgne se montre peu aimable et veut savoir ce que Jarvis fait ici. Jarvis reste vague et lui pose la même question. Le borgne l’ignore, perdu dans ses pensées ; il finit par râler, “encore un problème que je n’avais pas vu venir”, lâcher un juron et partir sans un mot pour Jarvis.
Jarvis attend encore vingt minutes, mais rien ne se passe.
Il fait passer un message à Galyn, en mentionnant la venue du borgne.
En chemin, il a l’étrange sensation d’être suivi, et passe une nuit difficile dans une planque isolée.

Le lendemain, Jarvis parle d’un borgne peu loquace à Svan : celui-ci lui confirme que c’est sans aucun doute Froddi. Svan est inquiet pour Galyn.
Les nouvelles des thaumaturges mettent du temps à arriver : ils pourront les faire entrer dans le camp le lendemain de la réunion (et donc du plan).
Svan rend visite à Chumana, en planque, pour lui parler du plan ; il se fait engueuler…

2/ L’attaque de l’auberge du lac du bas
Les forces de l’armée sont aux alentours de 80 hommes et femmes.
La garde sylve dans le village du lac du bas se monte à 50 gardes.
La princesse Marika est, quant à elle, escortée par dix hommes d’élite.
Jarvis et Svan élaborent le plan d’attaque [réserve de 7+5 succès].
Ils prévoient d’infiltrer 10 hommes [coût : 1 succès + Suther] dans l’auberge du lac d’en bas où doit passer la princesse. Le reste se répartira sur des barques au niveau du bac, dans une caravane sur l’ancienne route marchande qui passe au sud de l’auberge, et entre l’auberge et le village de pêcheurs. L’assassinat de la princesse est confiée à Odessa, assistée de Jarvis.
Jarvis finalise la préparation du sabotage [coût : 2 succès].

La veille au soir, Svan est averti par les premiers infiltrés que la princesse n’est pas rentrée et semble passer la nuit à l’auberge. Svan et Jarvis décident d’accélérer le plan pour passer à l’attaque à l’aube et bénéficier d’un meilleur effet de surprise. Ils arrivent à réquisitionner 60 hommes [coût : 1 succès] et simplifient le plan, sans caravanes, sans barques : 10 hommes au nord pour bloquer le bac [coût : Audney], 5 hommes infiltrés, 10 hommes en retrait pour bloquer l’arrivée des renforts éventuels du village de pêcheurs, 5 hommes en retrait près des écuries, 15 hommes en position (dont Svan et Emily) devant l’auberge prêt à attaquer au premier signal, 15 hommes en infiltration par derrière (dont Jarvis et Odessa).
L’auberge est encore animée ; des clients ont dû fêter la fin des négociations toute la nuit.
L’infiltration est complexe à mener : 5 hommes, Jarvis et Odessa s’infiltrent dans un premier temps [coût : Tapio]. Une diversion est déclenchée [coût : 2 succès + Gunnar] et un incendie prend feu au rez-de-chaussée. La petite escouade, rejointe par les 5 infiltrés de la veille, parvient ainsi à monter au 2e étage dans l’aile réservée à la princesse.
Là, impossible d’être discret, ils doivent affronter les dix gardes d’élite de la princesse. Heureusement le coup a bien été préparé [coût : 3 succès + Keatu] et les hommes infiltrés sont qualifiés : les gardes d’élite s’effondrent les uns après les autres dans un petit bain de sang, du côté de l’armée sept hommes succombent dont Keatu.
En parallèle, le signal a été donné pour l’attaque frontal de l’auberge et éviter que des renforts ne montent au 2e étage : Svan et Emily lancent l’assaut, des flèches pleuvent, les vingt gardes stationnés à l’auberge ripostent, malgré la gueule de bois et l’effet de surprise. Des clients fuient, sautent par les fenêtres ; le feu empire au rez-de-chaussée ; l’armée prend le dessus sur les gardes [coût : Zihna], 12 hommes seront perdus contre la totalité des 20 pour les gardes ; cependant l’alarme est donnée au village, et le reste de la garde ne va pas tarder à arriver.
Jarvis, Odessa et les trois rescapés pénètrent dans la chambre très luxueuse de la princesse — vue sur le lac, lit à baldaquin. La princesse, nue, est recroquevillée sur son lit.
Face à Jarvis se dresse un homme imposant, nu également, à la barbe rousse taillée avec soin, le glaive dressé. Sans réfléchir, Jarvis se jette sur l’homme et Odessa se dirige vers la princesse. Jarvis n’est pas de taille contre l’amant mais, comme lors de la première attaque des chiens noirs, le temps semble ralentir, ce qui lui confère un avantage fatal : il égorge son opposant par derrière. Quand le temps reprend, il voit Odessa enfoncer sa lame dans le cœur de la princesse Marika. Ils se dépêchent ensuite de laisser des preuves d’un raid écumeur ; l’un des hommes fait remarquer à Jarvis que l’amant avait des vêtements d’écumeur ; Jarvis est perplexe. Svan les rejoint, constate les dégâts, se réjouit de la présence d’un écumeur pour renforcer leur plan.
L’incendie au rez-de-chaussée les oblige à fuir précipitamment, sans avoir le temps de rassembler les troupes, en empruntant des chevaux à l’écurie [coût : 3 succès]. Les dix hommes en poste près du village ont joué leur rôle pour retarder les renforts, mais doivent être sacrifiés…
Audney réussit à fuir par les berges nord avec ses hommes.
Suther, Tapio et Gunnar manquent à l’appel.
Svan, Emily, Zihna, Jarvis et Odessa sont sains et saufs.

De retour au camp, Odessa et Svan font le point avec Nicodème. Odessa semble peu traumatisée par les morts, c’était le prix à payer. En revanche, elle ne veut pas traîner dans le coin et considère que sa mission est terminée : elle repart dès que possible pour la capitale. Svan a encore des choses à régler et monte à Falaise avec Audney.
C’est le bazar dans la cité : les négociations sont à nouveau interrompues ; personne ne sait vraiment ce qu’il s’est passé au lac.
Svan récupère Chumana et Chuca pour les mettre dans une planque plus sûre (avec Saga, loin de Juntunen). Il hésite sur la suite des événements.

Jarvis retourne, seul, au lac. L’incendie a été maîtrisé, le périmètre est circonscrit.
Il parvient à s’infiltrer et constate qu’une dizaine d’hommes est retenus prisonniers, dont Suther, Gunnar et Tapio (ainsi que des clients de l’auberge innocents). Impuissant, il rentre passer la nuit en forêt.

3/ Les larmes de la créatrice
De nombreux avis de recherche circulent à Falaise, dont deux sur Svan et Jarvis. Lethola ne doit pas très content du résultat. Les négociations sont toujours suspendues. La mort de la princesse est restée secrète pour l’instant.
Jarvis prend contact pour savoir si Galyn a récupéré son message, mais non.
Il se rend ensuite à la planque récupérer Svan et les blessés, pour aller voir les thaumaturges. Au moment de partir, une ombre sort du mur : un grand type sec qui prend Chuca en otage. Il ordonne à Svan de faire savoir dans les 24 heures que l’armée de libération est responsable des événements du lac. Personne n’ose réagir. L’individu sort, suivi doucement de Svan et Jarvis.
Dehors, il confie l’enfant à une femme qui s’enfuie avec, et il bloque le chemin à Svan et Jarvis. Le saboteur sort sa larme blanche ; l’inconnu s’en étonne, mais semblait connaître l’existence de ces pendentifs. Jarvis en profite pour utiliser comme il peut la poudre de l’homme en noir : un nuage de fumée entoure l’assaillant et Jarvis, Zihna et Audney le neutralisent sans mal.
De son côté, Svan se précipite à la poursuite de la femme qui a enlevé Chuca. Cette dernière le nargue ; Svan essaye de jouer de son pouvoir mais celui-ci est trop faible. Une voix mâle surgit alors et ordonne à la femme de lâcher l’enfant ; apparu de nulle part, Froddi survient et frappe brutalement au visage la femme. Froddi récupère Chuca et la rend à Svan. “On ne s’en prend pas aux enfants !” Froddi lui dit également, un peu fier, qu’il a vu à l’avance l’enlèvement se produire. La femme s’enfuit sans demander son reste. Froddi lui apprend qu’il s’agit des larmes, le même groupe que Galyn.
La compagnie se retrouve à nouveau dans la planque. Froddi dit chercher Galyn. Le grand type, Harrick, leur dit que Galyn est un traître et refuse d’en révéler davantage. Froddi va s’occuper de le faire parler, avec l’aide d’Audney. Svan remercie Froddi en le prenant dans ses bras, l’ancien bûcheron reste coi.
Avant de partir, Svan arrache son pendentif à Harrick.

Jarvis, Emily, Svan, Chumana, Zihna, Chuca et Saga (trop excitée par tout ce qu’il vient de se passer) se rendent au camp des thaumaturges qui les infiltrent sans difficulté particulière. Ils sont reçus par Idunn et Nakoma.
Chumana et Zihna sont émues de revoir Nakoma.
Svan et Jarvis évoquent les larmes. Idunn leur dit que ce vieux groupe veut la réussite des négociations. Svan lui demande si le pendentif qu’elle a confié à Jarvis est le symbole d’un nouvelle ordre. Idunn lui confirme qu’elle veut refonder l’ordre des larmes de la créatrice et leur propose à tous de rejoindre cet ordre. Elle connaît les qualités de Svan, et elle constate que Jarvis a commencé à faire connaissance avec son don.
Concernant les marques, elle peut limiter leur progression en remettant un pendentif, une larme de la créatrice, à ceux qui viendront avec elle — pour preuve la marque superficielle de Jarvis.
Elle leur apprend que le camp de la délégation ouest part le lendemain ; les négociations sont mortes, ce qui n’est pas étonnant vu que “vous avez assassiné leur émissaire principal, Quinlan Blackley, le fils du généralissime”.
Idunn s’intéresse fortement à Saga, au don qu’elle dégage ; elle exige qu’elle reste dès cette nuite auprès d’elle ; Saga est ravie ; Svan et Jarvis n’osent pas s’interposer.
Svan mentionne Galyn ; Idunn s’y intéresse peu, Galyn fait partie de l’ordre ancien, et elle mentionne qu’il faudra d’abord qu’il avoue à Froddi pourquoi il a tué son père.
Idunn propose à ceux qui veulent rejoindre les larmes de la retrouver au moment du départ le lendemain.

Svan retrouve Froddi et Audney. Froddi s’est “occupé” de Harrick, et a une piste pour retrouver Galyn que les larmes ont capturé. À la mention du nouvelle ordre que veut fonder Idunn, Froddi ne veut pas en entendre parler. Svan lui dit d’en parler quand même à Galyn. Svan ne mentionne pas l’information d’Idunn relative à la mort du père de Froddi.
Audney décide de retourner à la capitale rejoindre Odessa. Elle verra avec elle comment récupérer les prisonniers (Suther, Gunnar, Tapio, voire Honovi).

Jarvis discute avec Svan. Le saboteur ne veut pas rester à Falaise où il est recherché. La proposition d’Idunn est séduisante.

Svan est plus circonspect, cependant il n’ose pas s’opposer à la décision de Chumana qui veut rejoindre Nakoma et mettre Chuca et son autre enfant à venir en sécurité. Svan reconnaît que c’est la solution la moins risquée, même s’il avoue ne pas faire confiance à Idunn qu’il juge dangereuse. Chumana ne comprend pas pourquoi. Svan lui confie l’épisode des montagnes où Idunn avait détourné le pouvoir de Svan pour faire commettre un meurtre à Froddi. Chumana est un peu étonnée, mais dit se fier à Nakoma en toutes circonstances.

Emily se joindra également à eux, avouant à Svan qu’elle est enceinte de Froddi…

Les négociations se referment donc sur Falaise sur un échec, suite au double assassinat du fils du généralissime occidental et de la sœur de l’empereur oriental. Les circonstances de ce meurtre ne seront jamais élucidées, les deux empires se renvoyant systématiquement la responsabilité. La guerre des frontières va reprendre, sous l’avantage de l’empire de l’ouest, en attendant que celui de l’est se mette à niveau. Les années à venir risquent d’être très incertaines pour les marches.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s