[Tales from the Loop – 2.3 : Hovgården]

Personnages

Niklas Blomqvist (Détective 3 / Mentaliste 2 / Weirdo 1)
Alexei Thornberg (Ninja 3 / Rebelle 2 / Geek 1)

Satra — Centre pour jeunes délinquants — Samedi 23 janvier 1988
Au petit matin, les pensionnaires découvrent le Centre recouvert de neige…
Sur le chemin entre les dortoirs et la salle commune, les pensionnaires se dispersent pour s’envoyer des boules de neige. Le surveillant Ingharr leur aboie dessus, sans effet ; son collègue de la nuit, Thurston, affiche un sourire amusé, se préparant déjà aux sanctions qui vont suivre.
Niklas et Alexei participent à la bataille. L’ambiance est à la détente jusqu’à ce que Casseur renverse Grande gueule dans la neige et l’embrasse… Joli cœur se précipite, bouscule Casseur et l’immobilise au sol pour le cogner ; Alexei se positionne pour masquer la scène aux surveillants ; Grande gueule se relève avec un sourire satisfait. Les kids raisonnent rapidement Joli cœur, qui sort rapidement de sa transe ; Casseur a le nez en sang et va pleurer auprès des surveillants. Thurston ordonne à Ingharr d’aller soigner Casseur à l’infirmerie. Thurston demande, par talkie, au garde du Garage, Peter, de rappliquer pour surveiller les pensionnaires.
Une fois Ingharr hors de vue, Thurston entraîne Joli cœur vers la chaufferie pour s’occuper de lui. Peter surveille les pensionnaires en fumant ; le silence règne jusqu’à ce que Bob, à la traîne comme souvent, sorte du dortoir, le menton en sang, et s’écroule dans la neige en convulsant. Peter alerte les surveillants au talkie et empêche Bob de s’étouffer avec sa langue ; il râle que ce n’est pas dans ses fonctions de gérer les pensionnaires du Centre. Bob arrête de convulser, mais sombre dans l’inconscience. Ingharr et Thurston reviennent (la matraque de Thurston est tachée de sang). Avec l’aide de Peter, ils emmènent Bob à l’infirmerie, laissant les autres pensionnaires sans surveillance.
Alexei ameute Tueur et Grande gueule pour aller à la rescousse de Joli cœur ; Tueur défonce d’un coup de pied la porte de la salle commune, récupère une pince coupante dans l’atelier, avec celle-ci il coupe le cadenas bloquant la porte de la chaufferie ; Alexei jette le cadenas par-dessus le mur d’enceinte du centre. Ils trouvent Joli cœur à terre dans l’entrée, en haut des marches qui mènent à la chaufferie installée en sous-sol. Ils l’aident à se relever ; il a pris des coups au visage et boitille.
De son côté, Niklas file discrètement vers le Garage, espérant que ses traces de pas seront vite recouvertes par la neige ; il rentre par la porte principale que Peter a oublié de verrouiller. Il pénètre dans le couloir principal qui sépare les deux chambres individuelles, la lumière s’allume automatiquement. Un hublot sur chaque porte lui permet de constater que l’une est vide, et que l’autre est occupée par une jeune adolescente qui dort. Niklas crie et tambourine à la porte pour la réveiller. L’adolescente, une brune d’environ quatorze ans, se réveille difficilement et vient à la porte, un peu effrayée. Niklas essaye d’inspirer confiance (Weirdo => 1 qualité) sans grand succès. La fille a peur, semble déboussolée et ne comprend pas ce que Niklas fait là. Niklas donne son nom. Elle dit s’appeler Julia et ne pas savoir ce qu’elle fait là. Niklas n’insiste pas plus, il est temps de sortir.
En revenant de la chaufferie, Alexei voit Peter ressortir du bâtiment central ; il comprend que Niklas est en danger. Il se précipite pour lancer une boule de neige sur Peter en le traitant de “Connard”, puis il se sauve en courant. Il tente de se cacher (Ninja => échec critique sur la phrase “En fait, le Centre n’est pas si dur” => nouvelle phrase “Je ne suis encore qu’un gamin”) mais Peter le surprend en le prenant à revers. Il bloque Alexei contre le mur, l’étouffant presque, et le prévient : “La prochaine fois, je ne te raterai pas”.
Thurston et Ingharr chargent Bob, toujours inconscient, dans le van, et Ingharr part précipitamment pour l’emmener chez un médecin de Lilla Stenby. Thurston râle : avec la neige, Dalby, Jeppe et les autres surveillants ne seront pas là avant midi. Casseur sort de l’infirmerie avec une bande de gaze autour du visage pour protéger son nez.
Niklas parle de la fille à Alexei ; il se demande si elle pourrait être Julia Endresen ; Alexei se dit que cela n’a aucun sens qu’elle soit là, et commence à échafauder une théorie du complot.
Faute de relève, Thurston enferme tout le monde dans les dortoirs. Alexei et Niklas s’occupent en lisant. À midi, Thurston leur file des paquets de biscuits.
En fin d’après-midi, les pensionnaires sont convoqués dans la salle commune. Hagen est présent (d’habitude, il n’est jamais là le week-end) et leur fait un speech très négatif. Il est très mécontent de leurs attitudes à tous, y compris aux adultes responsables. Dalby est penaud, Jeppe baisse la tête. Il leur apprend que leur camarade Bob est décédé d’une overdose. Ingharr a eu un léger accident avec le van ; il a été renvoyé. Une fouille des dortoirs s’organise ; les surveillants reviennent avec du tabac et un sachet de pilules. Hagen demande des comptes ; les pensionnaires ne bronchent pas.
Hagen parti, l’ambiance est morose ; Dalby constate que la porte est fracturée ; Jeppe gère : les pensionnaires vont réparer. Dalby, dépité, n’insiste pas.
Jeppe demande à Niklas ce qu’il s’est passé ; Niklas répond que c’est juste une histoire de fille, rien de grave. Bavard s’en mêle et balance que Tueur et Alexei ont fracturé la porte ; Alexei explique que c’était pour sauver Joli cœur ; Jeppe soupire et lâche l’affaire. Niklas se plaint que Thurston a frappé un pensionnaire ; Jeppe en parlera à Dalby, on a les gardes qu’on peut… Jeppe veut savoir où Bob a récupéré de la drogue ; personne ne sait.

Dimanche 24 janvier
La porte de la salle commune est réparée.
Alexei approche Tueur et lui demande de l’aider à fabriquer une radio pour espionner les surveillants. Tueur est amusé, il comprend que Alexei a quelque chose derrière la tête, mais accepte — apparemment Alexei et Niklas ont déjà fait quelque chose pour lui. Il va lui apprendre à fabriquer la radio. Cela devrait leur prendre une bonne semaine. Alexei lui demande s’il veut bien aussi les aider à infiltrer le centre un de ces soirs ; Tueur est d’accord.
Niklas demande l’aide de Mara pour quand ils voudront lancer leur infiltration. La punk est d’accord pour faire le guet à condition qu’ils lui fournissent une photocopie de son dossier.

Lundi 25 janvier
Alexei et Niklas préparent un nouveau mot pour la fille du Garage : “Endresen ? Désolé de t’avoir fait peur” — qu’ils compléteront d’une mine de crayon.
Niklas a un entretien téléphonique avec sa mère. Il lui dit que tout va bien, qu’il occupe son temps à lire. Sa mère lui dit que Mme Mellig est contente de lui. Niklas l’entend parler à quelqu’un à côté d’elle, mais elle prétend que c’est la radio. Elle lui dit que son père est toujours à l’hôpital, et qu’elle viendra avec Connie la semaine prochaine. En cours d’entretien, Hagen rentre, s’assoit en face de Niklas et allume un cigare. Après l’entretien, Hagen demande à Niklas où en sont leurs petites affaires. Niklas répond qu’il a trouvé le coupable : c’est Bob. Il n’a pas de preuve, c’est un ressenti ; il argumente : Bob n’était pas bien, il avait des pertes de contrôle (Détective => Réussite critique => Nouvelle phrase “Je sais être convaincant”). Hagen est convaincu par Niklas, d’autant que la mort de Bob clôt le dossier. Il sert la main de Niklas en le félicitant ; il va faire son possible pour réduire sa durée ici. Dans le couloir, Niklas croise le surveillant Brian qui le regarde d’un sale œil.
Alexei est convoqué pour une visite médicale au premier étage, dans la salle aux armoires métalliques. Il est reçu par le type en blouse blanche, Tore, un barbu un peu rond, la cinquantaine passée, qui le fait asseoir en face de lui. Sur la table, le regard d’Alexei est attiré par une étrange sphère métallique incomplète, mouvante, dont certains arcs semblent tenir par simple magnétisme. Alexei reconnaît Tore : il l’a déjà vu en Père Noël au Naab. Il lui dit ; Tore parcourt le dossier d’Alexei : il n’avait pas réalisé que c’était le fils de Boris Thornberg. Il connaissait un peu le père d’Alexei et est choqué qu’on s’en prenne à son fils. Il semble contrarié, et va en parler à Olivia (la boss de Boris) pour savoir si elle était au courant. Alexei essaye d’extorquer des informations. Tore lui dit que le Naab a un “partenariat” avec le Centre. Puis, Tore lui pose des questions sur ses habitudes au Centre, sport, repas… et lui fait un examen médical classique. Alexei en profite pour lui parler de Thurston qui frappe des pensionnaires ; Tore est choqué et se plaindra. Alexei passe des tests de QI ; il a un niveau plutôt correct. Enfin, Tore le fait participer à une étrange expérience avec un jeu de cartes ; il lui demande de bien “sentir” les cartes de cœur. Alexei essaye de voir si elles sont différentes (Rebelle => 4 qualités pour 5 attendues), il ne perçoit rien pour l’instant, mais il est en bonne voie. Puis, Tore retourne 4 cartes et demande à Alexei de trouver le cœur. Alexei fait un numéro, en rajoute, tape contre la table… et retourne un carreau. Le numéro se reproduit et Alexei retourne un cœur, puis un trèfle, et encore un trèfle. Il se calme, il n’y arrive pas. Tore lui demande une dernière fois : Alexei, dépité, retourne un joker ; l’intérêt de Tore se réveille. Pendant la durée de l’expérience, Alexei a remarqué que le barbu jetait souvent des regards vers la sphère. Pendant que Tore remplit le dossier d’Alexei, le kid observe les dossiers des pensionnaires dans l’armoire : elle est bien remplie, il y a des centaines de dossiers de tailles diverses (Ninja => 3 qualités pour 5 attendues). Il n’arrive pas à détourner l’attention de Tore pour voir des noms ; parmi les dossiers les plus récents, deux sont particulièrement volumineux.
Alexei sort, plutôt satisfait, et raconte tout cela à Niklas.
Il en parle aussi à Bavard, qui se montre plutôt désinvolte. Alexei lui pose des questions : Bavard trouve des fois des cœurs (qui “vibrent”), il n’a pas subi d’autres tests, pas de piqûres, ni de médicament ; il pense que les tests de QI sont plus importants que le truc avec les cartes. Alexei demande des nouvelles de ses parents à Bavard ; Bavard prend la mouche et se casse.

Mardi 26 janvier
Journée calme où les pensionnaires ont un cours sur le château de Hovgården où a lieu la sortie de demain.
Mr Dovell, le professeur, leur parle de ce site à la fois moyenâgeux (palais du 13e siècle) et viking (tumulus funéraires). La découverte du site viking est plus récente que celui de l’île voisine de Birka car les ruines du palais le masquaient partiellement. L’histoire viking est peu connue, il reste peu de traces écrites, surtout des poèmes plus ou moins fantasques ; le tumulus principal, 45 mètres de diamètre et 5, 6 mètres de haut, pourrait être celui du roi viking Eric II Bjornson. L’endroit devait être à l’époque un site portuaire stratégique. Ils visiteront également une église romane dans un village voisin, Ekerö, pour admirer son architecture.
Alexei est excité par l’idée d’explorer des ruines et des tombeaux…
Les pensionnaires apprennent que Thurston sera remplacé.
Dalby convoque Alexei et le menace d’expulsion s’il s’approche à nouveau du Garage.

Ekerö — Mercredi 27 janvier — 9h10
Les neuf pensionnaires et les accompagnateurs font le trajet sous la neige en deux voyages, avec le van vieux et abîmé (suite à l’accident de Ingharr).
Ils sont accompagnés par les quatre surveillants restants (Brian, Piotr, Harold et Booth), Jeppe et Melle Bech, Dalby et Mr Dovell.
La visite du matin s’éternise (deux heures) et Mr Dovell les noie sous les détails historiques et architecturaux de l’église. Grande gueule participe et en rajoute ; les autres pensionnaires sont saoulés. Alexei s’impatiente. Niklas est distrait, légèrement perturbé par un nouveau regard noir de Brian pendant le trajet. Les surveillants discutent et fument à l’extérieur. Dalby stresse sur un banc.

Alsnö Hus — 11h16
La visite se poursuit aux ruines d’Alsnö Hus, que certains pensionnaires connaissent déjà (c’est un site touristique privilégié des écoles locales).
Il ne reste que des ruines — des pierres délimitant l’ancien palais d’été du roi Magnus III qui émergent de la belle couche neigeuse.
Alexei est déçu, ce n’est pas du tout ce qu’il attendait de cette journée.
Vers midi, tout le monde s’installe sur le site pour déjeuner. Les surveillants et les accompagnateurs prennent place sous l’auvent réservé aux groupes ; les pensionnaires préfèrent s’asseoir sur les vieilles pierres : Casseur, Grande gueule, Joli cœur et Bavard d’un côté ; Tueur et Pucelle de l’autre. Alexei et Niklas rejoignent Mara qui s’est postée à l’écart ; elle leur montre la dague antique qu’elle a volée à l’église. Les garçons lui parlent du Garage, de cette Julia qui pourrait être celle qui a été enlevée par les russes avec Alexei ; Alexei dit que c’est lui qui a cafté pour Thurston et mentionne le collègue de son père, les puces dans la tête pour contrôler les gens ; il mélange un peu tout ; Mara évoque brièvement les tests avec les cartes et lui apprend qu’il y a d’autres tests, puis elle change de sujet.
Les surveillants, trop relâchés et perturbés par le renvoi récent de leurs deux collègues, réalisent que Casseur, Grande gueule et Joli cœur ont disparu ; Booth engueule Harold. Bavard leur dit qu’ils sont partis sur la glace pour voir qui pouvait tenir le plus longtemps. Les adultes et la plupart des pensionnaires filent vers la côte (à 500 mètres) ; seuls Mara, Bavard et Melle Bech restent sur le site. Arrivés près de l’eau gelée, ils découvrent Joli cœur et Casseur en équilibre sur des plaques de glace devant une Grande gueule qui les observe, manifestement ravie que des garçons se battent pour elle. Alexei parie trois clopes avec Tueur que Casseur va gagner. Même si Joli cœur est plus sportif, il est handicapé par sa blessure et tombe le premier dans l’eau glacée ; Casseur perd l’équilibre peu de temps après. Piotr et Brian se jettent à l’eau pour les récupérer. Dalby est défait, il dit à Jeppe qu’il va en virer un des deux.
De retour aux ruines, les surveillants réalisent que Bavard n’est plus là ; Dalby râle auprès de Melle Bech qui répond que la surveillance des pensionnaires n’est pas de son ressort ; il s’assoit, dévasté, marmonnant que c’est décidé il part en juin. Niklas et Alexei demandent à Mara si elle sait où est Bavard : elle l’a vu partir vers l’ouest. Alexei essaye de “sentir” par où Bavard est parti précisément (rebelle => 2 qualités pour 3 attendues) : il sent que Bavard a dû partir vers l’un des tumulus. Niklas et Alexei essayent de fausser compagnie aux surveillants, dans la tumulte générale, pour partir à la recherche de Bavard ; Niklas mène la danse (Détective => échec critique sur la phrase “Les gardes sont faciles à berner” => nouvelle phrase à faire) mais ne voit pas que Booth, celui des surveillants qu’il redoute le plus, remarque leur fuite et s’engage à leur suite.

Tumulus d’Eric II — 13h45
Malgré la neige qui retombe de plus belle, Alexei et Niklas retrouvent les traces de Bavard qui les mènent au tumulus principal du site. Un chantier de fouilles archéologique est en cours, mais a été arrêté suite à l’arrivée récente de la neige. Le secteur est peu sécurisé ; seuls deux robots orange de surveillance, non humanoïdes, gardent l’entrée du tumulus (leurs pinces rappellent toutefois de mauvais souvenirs aux kids). Dès que les kids approchent, les robots leur ordonnent de quitter le périmètre. Alexei essaye de se faire une opinion sur ces robots (Geek => 1 qualité pour 3 attendues), les robots sont non armés mais il ne pourra pas les berner. Peu désireux de forcer le passage, les kids contournent le tumulus, grimpent et se laissent tomber par derrière les robots (Ninja => 2 qualités + 1 physique pour 3 attendues). Ils attrapent une lampe torche dans l’une des caisses de matériel entreposées à l’entrée du tunnel. Ils avancent en silence dans le tumulus jusqu’à la salle principale, encore en cours de fouilles ; la tombe centrale est vide et des marqueurs fantômes signalent la présence passée de reliques ; dans un recoin de la pièce, Bavard dégage à la main une pile de pierres éboulées. Alexei lui demande ce qu’il a senti ; Bavard reste muet et continue de dégager les pierres ; Alexei l’aide ; ils finissent par dégager un coffret métallique en mauvais état…
Booth entre subitement dans la salle et les menace de son pistolet. Il s’empare de boite et l’ouvre : elle contient une pierre de belle taille, recouverte de runes. Bavard essaye de récupérer la pierre ; Alexei se jette pour dévier le pistolet du surveillant ; Niklas reste en retrait. Booth tire dans le plafond ; la boite tombe à terre, la pierre en sort et Bavard s’en saisit : la pierre se mit à briller et une lumière blanche aveuglante envahit les lieux.

Tumulus d’Eric II — 14h31
La lumière blanche s’est évanoui. La salle du tombeau est plongée dans l’obscurité ; les lampes ne marchent plus.
Alexei sent Booth près de lui ; il frappe le surveillant entre les jambes pour se dégager (Rebelle => 3 qualités pour 3 attendues). Niklas essaye de deviner où se tenait Bavard pour l’attraper et le guider vers la sortie (Détective => 2 qualités + 1 mental pour 3 attendues). Les kids parviennent à s’enfuir du tumulus avec la pierre planquée dans l’anorak de Bavard.
De retour à Alsnö Hus, Alexei et Niklas préfèrent confier la pierre, qui brûle un peu, à Mara. Booth les rejoint, mais ne peut rien faire en présence des autres.
Le van part pour un premier voyage avec les “mouillés”.
Alexei interroge Bavard ; celui-ci est encore dans la lune, il lui dit juste qu’il avait senti l’attrait de la pierre comme avec les cartes de cœur.
Quand le van est de retour, alors que la nuit tombe, Booth essaye de démarrer le van, sans y parvenir ; il s’énerve et Dalby finit par prendre le volant.

Satra — Centre pour jeunes délinquants — Mercredi 27 janvier 1988 — 15h15
Le retour dans le van est étrange devant cette journée ratée. Jeppe parle de poser ses congés. Alexei mentionne la pierre magique à Tueur qui reste dubitatif. Niklas n’est pas à l’aise dans le van : quelque chose a changé mais il ne parvient pas à dire quoi. Dehors, il s’est arrêté de neiger ; il y a même moins de neige en bord de route que ce matin.
Arrivée au centre, au lieu de se garer à l’extérieur, Dalby roule vers les portes qui s’ouvrent automatiquement ; Niklas réalise enfin : c’est tout l’intérieur du van qui a changé, la carrosserie, la moquette… Le van roule dans une allée bordée de lampadaires en marche et se gare parmi d’autres voitures. Niklas et Alexei sont désorientés ; dans le van, seuls Booth et Bavard semblent aussi l’être. Ils sortent en titubant du van, se font apostrophés par Bob qui leur demande si la sortie s’est bien passée… Faisant quelques pas vers la droite du bâtiment central, dont la façade a été rénovée, les kids découvrent que l’allée conduit à un nouveau bâtiment qui occupe la moitié de l’ancien terrain de foot : un bâtiment en verre moderne, marquée du logo du Naab sur son fronton.
Niklas est très intrigué par la situation ; Alexei, lui, est euphorique : non seulement ils ont trouvé un artefact magique, mais ils sont passés dans un univers parallèle !

Crédits illustration : Tales from the Loop — Simon Stalenhag — http://www.simonstalenhag.se/

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s