[Tales from the Loop – 2.4 : Le Centre (β)]

CentreB

Personnages

Niklas Blomqvist (Détective 3 / Mentaliste 2 / Weirdo 1)
Alexei Thornberg (Ninja 3 / Rebelle 2 / Geek 1)

Satra — Centre pour jeunes délinquants — Hiver 1988
Après qu’un de leurs camarades ait touché une pierre runique dans un tumulus viking, Niklas et Alexei se retrouvent dans une réalité alternative où le Centre de Satra est passé sous la coupe du Naab…
Les kids font profil bas pendant quelques jours, afin de prendre leurs marques.
(Niklas et Alexei regagnent leurs santés physiques et mentales.
Nouvelle phrase pour Niklas : Il se passe toutes sortes de choses étranges au Centre, c’est génial !
Nouvelle phrase pour Alexei : J’aimerais trop avoir des pouvoirs psy.)
Dans la réalité β, le centre pour jeunes délinquants fait l’objet d’un partenariat fort avec le Naab depuis trois ans. Ils ont rénové le centre, refait le terrain de foot, construit leur propre centre d’études et de recherches sur les sciences comportementales, et ils gèrent entièrement la sécurité du site. Le centre fonctionne à plein régime (20 garçons et 10 filles ; dix-huit gardes en journée, six la nuit). L’entrée et le bâtiment du Naab sont équipés de caméras. Le garage est un vrai garage — pas de trace de Julia. Six éducateurs s’occupent des pensionnaires (Stephensen a également eu un accident dans cette réalité). Hagen et Dalby sont aux commandes, dans la même configuration ; Dalby a deux administratifs à temps plein. Les surveillants de la réalité α sont présents dans l’effectif (Thurston a été renvoyé pour le même motif). Au-delà du centre, l’île d’Adelsö est plus développée ; des centres de recherche se sont installées à Satra et Stenby. Un pont routier a été construit à la place du ferry.
Les pensionnaires passent une fois tous les deux jours des tests de contrôle routiniers dans le bâtiment du Naab (que les pensionnaires appellent “Le Naab” pour le distinguer du “Centre” qui reste le bâtiment administratif central) ; un pensionnaire sur deux reçoit des injections expérimentales, les autres des placebos. Enfin, certains passent des test complémentaires à l’étage…
Seuls Booth et Bavard ont changé de réalité avec les kids. Bavard se mure dans un silence encore plus profond ; Booth semble davantage nerveux et jette des regards en coins aux kids.
Parmi les pensionnaires du Centre se trouve “Roxy”, la sauvageonne que les kids avaient affrontée sur l’île de Bastlagnö, mais elle ne montre aucun signe de reconnaissance envers eux.
Casseur est viré suite à l’incident avec Joli cœur ; ce dernier est viré aussi mais revient au bout d’un jour (la rumeur dit que Grande gueule a demandé à son papa).
Alexei occupe son temps à se concentrer sur les cartes de cœur d’un paquet de la salle commune. Tueur avance bien sur le projet de radio ; il est aidé par Charlie 9, un gamin de 13 ans passionné de robotique.
Mara se montre plus distante avec les kids que d’habitude.
Bob vomit.

Centre pour jeunes délinquants — Samedi 30 janvier
Les kids commencent la journée par aller s’asseoir près de Roxy, souvent solitaire, qui est assise en bordure du terrain de foot, pensive, face au Naab. Alexei lui demande à brûle pourpoint “Pourquoi tu es là ?” et Niklas “Comment ils t’ont attrapés ?”. La rouquine les dévisage comme des débiles et se barre en les insultant.
Puis, vient l’heure des visites familiales dans les salles du Centre (le bâtiment a été rénové, mais l’organisation des pièces reste la même). Le garde reste pendant la visite, et le pensionnaire a un poignet attaché à la table pendant l’entretien.
Brian emmène Niklas qui est attendu par sa mère, Connie et… son beau-père, Mr Sahlberg, le supérieur de son père. Niklas se montre agressif avec Sahlberg, sa mère sanglote ; il finit par se calmer et il comprend peu à peu que dans cette réalité son père est mort il y a 3 ans, que sa mère s’est remarié avec Sahlberg, et que son frère Hoder n’a pas disparu ; en revanche sa mère se plaint de Hoder qui n’en fait qu’à sa tête et est rarement à la maison. Niklas comprend aussi que sa peine est moins lourde : il doit sortir dans 1 mois. À la fin de l’entretien, Connie fait un câlin à Niklas et en profite pour lui chuchoter à l’oreille : “C’est pour le 6”.
De son côté, Alexei, escorté par Booth (que le rebelle nargue pour le plaisir), reçoit la visite de sa grand-mère Grimhilda, ce qui le ravit. Comme Niklas, il comprend que la réalité est un peu différente : son père est en fuite, apparemment pour “flagrant délit” ; sa mère ne va pas bien, sa carrière au Naab est très compromise ; la peine d’Alexei se termine dans 1 mois ; Julia Endresen n’a pas été retrouvée ; le père de Niklas est mort ; il faut qu’Alexei arrête de fréquenter des voyous ; Grimhilda ne connaît pas Fasolt et ne peut pas donner de nouvelles à Alexei. Il comprend également qu’il aura le droit à un traitement protégé au Naab, ce qui le déçoit fortement…
Au début des visites, Niklas et Alexei ont entendu des cris en provenance de la pièce où Bavard recevait une visite, puis beaucoup d’agitations : Bavard a dû être évacué. [Plus tard, de retour au dortoir, ils apprendront que Bavard a été emmené au Naab, qu’il n’arrêtait pas de hurler “C’est pas mes parents, c’est pas mes parents !”]
Avant de ramener Niklas, Brian l’entraîne dans la salle du personnel du Centre, dont il fait sortir un collègue. Brian donne un coup dans le ventre au détective, puis s’allume une cigarette. Il se plaint que Niklas raconte des “saloperies” sur lui. Il exige que Niklas aille voir Hagen lundi pour lui dire qu’il s’est trompé et que “c’est Harold”. Niklas craint d’avoir balancé Brian au lieu de Bob à Hagen.
Alexei et Niklas échangent leurs informations ; Mara leur tombe dessus et demande à Niklas “Alors ?”. Niklas la fait languir, parle de la pierre mais finit quand même par lui répondre “C’est pour le 6.” Mara est satisfaite, même si “sans Casseur ça va être compliqué”. Elle les tient au courant de la suite.
Alexei va voir Tueur et lui parle du plan d’infiltration du Centre. Tueur est partant, même si cela semble compliqué. Ils se mettent d’accord pour en parler à Charlie 9.
Niklas retourne voir Mara pour comprendre plus en détail de quoi elle parle. Il comprend que les Enfants de Malaren vont tenter un assaut sur le Naab samedi prochain, que lui-même, Alexei, Mara, Roxy, Casseur et Ada (une pensionnaire de 16 ans qui s’y connaît en ordinateurs) font partie des Enfants et se sont volontairement fait attraper pour neutraliser la sécurité de l’intérieur. Le plan est de s’infiltrer dans le Centre d’où Ada pourra bloquer le réseau. En revanche, Casseur était chargé du plan pour divertir les gardes et leur permettre de sortir du dortoir ; Mara charge un peu Niklas de trouver un nouveau plan…
Apprenant cela, Alexei se ravise et dit à Tueur que le plan est annulé. Tueur est déçu.
Alexei parle de la radio pour intercepter les conversations des gardes à Mara ; ce sera utile.

Centre pour jeunes délinquants — Dimanche 31 janvier
Journée plus calme.
Niklas tanne Mara toute la journée pour récupérer la pierre. Mara l’envoie bouler, “on verra plus tard”. Alexei pense que Mara a des pouvoirs, comme Bavard, et qu’elle veut garder la pierre pour elle.
Alexei se concentre pour essayer de localiser la pierre (Rebelle => 4 qualités + 1 mental pour 5 attendues) : il est convaincu que la pierre est dans le dortoir des filles.
Niklas demande à Pucelle, qui avance dans sa lecture d’Asimov, si elle a vu la pierre ; Pucelle n’a rien vu mais elle demandera à Mara.

Centre pour jeunes délinquants — Lundi 1er février
Niklas continue de harceler Mara à propos de la pierre.
Bavard fait sa réapparition au petit déjeuner. Les kids préfèrent le laisser tranquille.
Niklas et Alexei ont leur visite médicale : Alexei au rez-de-chaussée pour la visite de routine ; Niklas a le droit à une visite complémentaire à l’étage.
Le Naab est un beau bâtiment moderne de 2 étages, avec des façades vitrées (en verre réfléchissant). Le dernier étage, plus petit, est entouré d’une terrasse, sur laquelle ils n’ont encore vu personne.
Alexei n’est pas emmené dans une des salles communes de soins, mais dans une chambre individuelle où le médecin fait sortir le garde après que celui-ci ait attaché Alexei au lit. Le rebelle n’est pas rassuré, surtout après que le médecin ait verrouillé la porte. Celui-ci, un quadragénaire aux traits tirés et aux cernes très marqués, assène Alexei de propos incompréhensibles à propos de son père, avant de lui planter une seringue dans le bras. Alexei essaye de résister (Rebelle => 3 qualités pour 4 attendues), mais se sent tout de même vaseux ; il répond sans vraiment s’en rendre compte aux questions du médecin, il raconte son kidnapping sur Davensö, parle des russes, de Julia, de son père. Puis il s’endort.
Niklas est reçu dans un bureau à l’étage par Tore Hageman ; apparemment il n’en est pas à son premier examen ici. Tore lui fait passer l’épreuve des cartes ; Niklas ne veut pas se faire repérer et essaye plutôt de choisir des cartes innocentes (Weirdo => 4 qualités pour 5 attendues). Il s’en sort à peu près comme il veut en trouvant : trèfle, pique, cœur, cœur et trèfle. Tore est déçu par ce résultat, et tente un dernier coup en demandant à Niklas de faire léviter un badge. Niklas n’y arrive pas.
Soudain une sonnerie d’alerte résonne dans le couloir ; des gens vocifèrent ; Tore sort précipitamment ; le surveillant se positionne à l’entrée pour regarder ce qu’il se passe. Niklas jette un œil et voit une civière passer dans le couloir : le pensionnaire qui est monté avec lui est allongé dessus ; du sang macule le drap qui le recouvre. Niklas essaye de comprendre les événements à partir des bribes qu’il perçoit (Détective => 3 qualités). Il comprend qu’une opération a eu lieu, et qu’au moins une personne reproche à une autre d’avoir organisé cette opération trop tôt.
Tore revient, essaye de rassurer Niklas, prétextant que son camarade a eu un malaise.
En sortant, Niklas voit des traînées de sang par terre. Alors que les portes de l’ascenseur se ferment, il voit sortir d’un bureau, par la porte entrouverte, un joli chat gris aux reflets bleutés ; Niklas réalise que c’est le chat de Fasolt !
En sortant il apprend qu’une ambulance a emmené leur camarade ; Alexei sort beaucoup plus tard, ne se souvenant plus vraiment de ce qu’il s’est passé.
Niklas est convoqué par Hagen qui le reçoit seul à seul sans crainte ; rien n’a changé dans le bureau de ce dernier ; Hagen fait asseoir Niklas dans le canapé et lui demande pourquoi il a demandé à le voir. Niklas se plaint de la paranoïa de Brian et des menaces physiques qu’il a reçues. Hagen est surpris mais va faire le nécessaire pour que Brian ne remette plus les pieds au centre.
Niklas retourne embêter Mara pendant qu’elle fait la vaisselle. Alexei les rejoint et ils finissent par convenir de dire la vérité à Mara à propos de la pierre, de Bavard, de Booth, du garage, de la mort de Bob… Mara a dû mal à y croire, mais admet que cela explique leur comportement étrange à tous les deux. Elle reporte ça à après samedi ; l’assaut reste prioritaire. Mara explique aussi que le père de Niklas est mort dans un accident de voiture après une dispute avec Hoder, et que depuis son frère, qu’elle décrit comme “un peu dingue”, veut se venger : cet assaut est son opération. Quand Niklas parle de ce qu’il s’est passé au Naab, Mara se montre très soucieuse ; elle parle des capacité de Roxy : la rouquine a déjà été enfermée ici, c’était la “carotte” pour être sûr qu’ils soient tous enfermés ici à nouveau. Mara parle de Roxy comme de la personne la plus importante de leur groupe. Alexei propose de mettre Tueur dans la boucle ; Mara est OK, Tueur lui fait une bonne impression. Alexei réfléchit à un plan de sabotage de la chaufferie ; Mara n’est pas convaincue.

Centre pour jeunes délinquants — Mardi 2 février
Alexei retourne voir Tueur pour le remettre dans le coup — il mentionne juste une infiltration au Centre avec Mara.
Niklas discute vite fait avec Roxy. Est-ce qu’elle a des idées pour sortir du dortoir ? Elle répond qu’il suffit de trouver une bonne diversion. Niklas lui parle de Wagner ; elle ne connaît pas. Niklas se casse avant elle.
Niklas est reçu par sa psychologue, Mlle Mellig. Il se montre prudent et la laisse venir. Mellig lui parle des infractions mineures qu’il a commises pour les Enfants. Elle essaye d’en savoir plus sur Hoder ; Niklas résiste (Mentaliste => Réussite critique => nouvelle phrase “Mentir n’est qu’une autre façon de présenter la réalité) et la convainc qu’Hoder n’a rien à voir avec les Enfants de Malaren. Mellig lui parle aussi de l’importance de son nouveau foyer familial, autour de Sahlberg qu’elle qualifie comme quelqu’un de bien.

Centre pour jeunes délinquants — Mercredi 3 février
Bob vomit. Alexei essaye de le raisonner, craignant qu’il meurt aussi dans cette réalité, mais il reste un petit jeune aux yeux de Bob (Rebelle => 1 qualité pour 3 attendues).
Niklas est emmené brusquement par deux surveillants qui l’enferment dans la salle de repos du centre pour lui mettre une dérouillée ; Alexei, alors escorté par Piotr pour aller parler au téléphone avec sa mère, est témoin du début de la scène : il échappe à Piotr et se jette sur la porte de Dalby. Dalby est surpris par l’arrivée d’Alexei ; il fait tomber des papiers qu’il ramasse avec une pointe d’inquiétude ; Alexei ne fait pas attention et alerte Dalby sur ce qu’il se passe. Dalby est sceptique mais accepte de descendre avec le rebelle. Dans la salle de repos, Niklas pointe du doigt les deux surveillants, qui prétendent qu’ils ont surpris Niklas fouinant dans le coin ; Niklas tente de convaincre Dalby (Mentaliste => échec critique sur la phase “Je sais être convaincant” => nouvelle phrase “La sincérité ne paye pas toujours”). Dalby passe l’éponge mais prévient Niklas : “Ne t’avises pas de recommencer”.
Alexei est emmené par Piotr pour un coup de fil : sa mère lui apprend que son père a été capturé ; ils l’ont retrouvé dans un chantier abandonné sur l’île de Davensö (Alexei ne réalise pas que c’est peut-être lui qui est responsable de cette capture). Son père va sans doute être emprisonné, car il a fourni des renseignements confidentiels aux russes ; de son côté elle a été placardisée au Naab. Quant à Fasolt, elle ne le connaît pas.
Alexei retourne voir Mara pour la prévenir que Tueur est partant. Mara s’en réjouit mais apparait très inquiète à cause d’une rumeur : Charlie 9 a entendu pendant sa visite au Naab de ce matin que “l’opération allait être retentée vendredi”, il a peur que ce soit pour lui. Mara a peur que ce soit pour Roxy. Cela pourrait aussi concerner Bavard. Alexei suggère d’en parler à la presse ; Mara ne voit pas comment : personne ne les prendrait au sérieux et cela prendrait trop de temps. Alexei propose que les pensionnaires protestent ; Mara craint que cela ne compromette l’opération de samedi.
Alexei est convoqué au Naab (le surveillant ne lui dit pas pourquoi). Il est conduit au deuxième et dernier étage — un petit véhicule de transport a atterri sur la terrasse. L’étage ne comprend qu’un bureau. On le fait attendre sur le palier, en compagnie du docteur qui l’avait drogué (dont le badge du Naab indique qu’il s’appelle Endresen) et d’un officiel familier : l’agent Brenden. Des bruits de voix en colère parviennent de l’autre côté de la porte ; puis la porte s’ouvre et Olivia Martinez les invite à entrer. En même temps, sort du bureau une scientifique en blouse blanche, une brune aux cheveux longs qui parait furieuse ; alors qu’Alexei entre dans le bureau de Martinez, il réalise qu’il la connaît, qu’il l’a déjà vue morte en fait : il vient de croiser Léna Thelin…

Crédits illustration : Simon Stalenhag — http://www.simonstalenhag.se/

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s