[Tales from the Loop – 2.9 : Machine Cancer (δ)]

twingo

Personnages

Niklas Blomqvist (Détective 3 / Mentaliste 2 / Weirdo 1)
Alexei Thornberg (Ninja 3 / Rebelle 2 / Geek 1)

Adelsö — Ferme de Hilda — Samedi 20 février 1988 — 2h52
Niklas, Alexei, Fasolt, Bavard et Roxy ont été réveillés dans la nuit par des cris au rez-de-chaussée. Les familles de squatteurs sont regroupés autour du cadavre d’un des leurs, un adolescent. La mère est en pleurs ; l’ambiance est tendue, personne ne sait quoi faire. L’un des adultes, revenu tardivement pendant que les kids dormaient, prend le lead — il s’agit de Booth, qui ne manifeste pas de signe de reconnaissance envers les kids. Aussi nerveux et agité de la gâchette que le Booth qu’ils connaissent, il commence par les accuser d’être responsables de cette mort étrange. Le ton monte mais, devant l’absence de preuves, il se contente d’embarquer Fasolt (équipé d’une fourche) et le père des jumeaux (Borg Wagner, équipé d’une carabine) pour faire une ronde autour de la ferme avec les chiens ; Alexei se joint à eux.
Pendant ce temps, Niklas examine le corps : la blessure au visage est similaire à celle de Gustav. Il sympathise avec le père du défunt et en profite pour prendre des informations : cela fait 6 mois qu’ils sont installés ici ; il maudit Riskenergi qu’il juge responsable de l’inondation qui a ravagé le sud d’Adelsö, une bonne part de Munsö, et le nord de Svartsjö début 1987 ; un an après, certains secteurs sont encore inondés, d’autres ont été abandonnés, le gouvernement peine à intervenir, en procès avec Riskenergi ; en attendant, les habitants les plus fortunés ont quitté les îles. Il mentionne également des attaques de machines, qui seraient dues officiellement à un défaut dans la graisse utilisée pour les lubrifier.
Dehors, Alexei fait mine de chercher avec insistance des signes d’intrusion ; Booth le questionne sur leur présence à Adelsö ; Alexei endort ses soupçons (Rebelle => 5 qualités pour 3 attendues) et détourne son attention en pointant du doigt les chiens qui pourraient être malades et responsables du meurtre. Booth s’en convainc et s’empresse d’enfermer les chiens en rentrant.
Alexei, Fasolt et Niklas regagnent leur chambre ; Niklas est accueilli par Roxy, de mauvaise humeur, qui l’accuse d’avoir fouillé dans ses affaires et lui donne un coup de poing. Niklas la méprise et préfère se coucher. Alexei préfère rester en dehors de la dispute.

Ferme de Hilda — Samedi 20 février 1988 — 8h01
Les kids sont réveillés de bon matin par un coup de feu au rez-de-chaussée, suivi d’éclats de voix [Booth a tué un chien]. Les kids n’ont pas envie d’en savoir plus et décident de fuir sur le champ. Alexei gère l’opération en toute discrétion (Ninja => réussite spéciale 7 qualités => “Les bouseux ne m’auront pas” + Niklas => 3 qualités pour 5 qualités attendues à 2). Ils fuient par le toit, et passent par la grange où ils récupèrent des vélos. Ils décident de refaire un tour à la ferme de Léna pour mieux la fouiller.

Ferme de Léna — 9h10
Sur place, Fasolt se charge de préparer un sac à dos de provisions pour chacun.
Niklas fouille la maison à la recherche de pièces électroniques intéressantes : il finit par dénicher une télécommande (du type contrôle des sphères / des robots) tâchée de la substance rougeâtre, il appuie sur des boutons au hasard, sans résultant apparent…, puis emballe la télécommande dans un sac plastique. Dans le salon, il rejoint Bavard en fixation devant la télévision : le moniteur dégouline et à l’intérieur, derrière l’écran, des espèces de gros vers de 5 centimètres de long semblent nager dans un magma sanguinolent. Niklas fouille le bureau de Léna, il trouve un dossier sur les Écho Sphères, mais aucun dossier sur le contrôle de robots et sur Wagner. L’endroit ne semble pas avoir été occupé depuis plusieurs mois. Roxy jette un œil mais ne prend rien. Enfin, à l’étage, dans la chambre de Léna, Niklas trouve des livres d’histoire sur les vikings, notamment une thèse signée du professeur Solomon. Il embarque les bouquins pour les lire plus tard.
Alexei fouille la dépendance principale — l’atelier de bricolage robotique. Le corps d’Isaac est toujours à terre, suintant. L’atelier est dégoûtant, avec des dégoulinures rougeâtres un peu partout ; Alexei se contente de prendre une télécommande lui aussi, l’attrapant avec une pince pour la mettre dans un petit carton. Alexei ressort et se dirige vers le petit vaisseau de transport, prenant soin de ne pas trop marcher dans les flaques collantes. Il rentre dedans sans difficulté, c’est ouvert, et déniche une trousse de secours et un carnet de bord qu’il met dans son carton. Soudain, la porte de l’habitacle se referme et se verrouille toute seule…

Ferme de Léna — 10h42
Niklas est interrompu dans sa fouille par une explosion au rez-de-chaussée ; il redescend en vitesse : la télévision a explosé et les vers sortent et se mettent à ramper doucement vers Bavard. Niklas sort Bavard de sa torpeur et ils fuient en vitesse, suivis de Roxy et Fasolt qui traine cinq gros sac à dos de provisions. Ils aperçoivent Alexei dans le vaisseau qui leur fait de grands signes derrière la vitre. À ce moment-là, Isaac sort de l’atelier, des tentacules lui sortent du dos…
Le vaisseau commence à s’élever au-dessus du sol tout doucement ; Alexei tente de défoncer une vitre avec l’extincteur de bord (Rebelle => réussite spéciale => “Les machines ne m’auront pas”) ; il y parvient sans se blesser et il s’extirpe de l’habitacle, toujours avec son carton, puis saute à terre : il découvre alors une centaine de vers qui sinuent autour de l’appareil ; il essaye de les éviter, utilisant le jet de l’extincteur pour se frayer un passage (Ninja => 2 qualités pour 3 attendues + 1 point de mental)…
Pendant ce temps, une tentacule d’Isaac a attrapé Bavard à la cheville ; Niklas le délivre en repoussant la tentacule (Weirdo => 2 qualités pour 3 attendues + 1 mental) et le traine jusqu’aux vélos que Roxy et Fasolt sont en train de charger.
Alexei les rejoint, et ils arrivent à fuir. Parvenus à une distance raisonnable de la ferme, ils constatent qu’ils ne sont pas suivis, ils en profitent pour se remettre de leurs émotions ; ils soignent Bavard, qui semble avoir une belle entorse, avec la trousse de secours et lui fixe une attelle. Alexei et Niklas enlèvent discrètement quelques provisions pour alléger leurs sacs et ranger leurs trouvailles. Alexei examine rapidement le carnet de bord et repère quatre destinations principales récentes : le Nibelungen, la ferme, un centre du Naab et un point noté “Loki”.
Vu l’état de Bavard, les kids décident de se réfugier dans une planque des Enfants pas trop loin, sur Munsö, à Bona (dans la réalité β, Niklas avait pris soin de se renseigner sur les planques des Enfants sur les îles). En chemin, faute de ferry maintenu entre Adelsö et Munsö, ils empruntent un système de barques laissées en libre service par les locaux.

Munsö — Bona — Pavillon du pasteur Hans-Erik Rylander — 13h24
Munsö est un peu moins touchée par la désertion, même si sa ville centrale, Bona, affiche une bonne moitié de maisons désertes. Les rues ne sont guères entretenues ; les zones occupées précédemment par Riskenergi (autour des trois grandes tours) et par les militaires semblent à l’abandon ; des camionnettes marquées du logo de Krafta quadrillent la ville.
Les kids se présentent au pavillon du pasteur Rylander, un refuge des Enfants sur Bona, en espérant que ce soit aussi une planque dans cette réalité. C’est le cas, et le pasteur, un cinquantenaire joufflu et dégarni, les accueille avec joie : cela fait longtemps qu’il n’avait pas eu de visites des Enfants. Les kids pénètrent dans son pavillon, dont tous les murs sont recouverts de papier aluminium. Malgré cette excentricité, le pasteur leur semble inoffensif, d’autant qu’il leur offre de les héberger pour la nuit. Le pasteur leur parle de l’apocalypse que Riskenergi et les scientifiques ont amené sur les îles ; il évoque l’inondation ainsi que le dérèglement magnétique de 1985 qui a marqué l’arrêt des vols dans l’hémisphère nord. Il leur parle de la société Krafta qui est censée nettoyer les lieux une fois le procès contre Riskenergi clos. Il leur dit que tout n’est pas coupé malgré le départ de la société ; la sirène sonne toujours à 18h. Il s’occupe également de soigner l’entorse de Bavard.
Dans l’après-midi, Alexei étudie le carnet de bord pour localiser “Loki” à partir d’une carte des îles (Rebelle => 2 qualités) qu’il situe vaguement autour de Stockholm ; Niklas feuillette les livres de chevet de Léna (Détective => 3 qualités), il comprend que Léna s’intéressait à l’époque du roi Eric II, à la pratique de transes divinatoires, et à la notion de “lignes de pouvoir” dont l’une passe sous Hovgården. Niklas laisse les livres chez le pasteur. Alexei nettoie et démonte sa télécommande, il ne voit rien de suspect.

Pavillon du pasteur Hans-Erik Rylander — 18h00
Une sirène assourdissante retentit une première fois, en provenance des réacteurs.
Le pasteur conduit les kids au sous-sol dans un bunker, où ils patientent pendant cinq bonnes minutes. Alexei inquiète le pasteur en lui signalant que les murs du bunker ne sont pas couverts de papier alu.
Ils prennent ensuite le dîner ensemble religieusement. Le pasteur est prolixe, parle encore une fois de Riskenergi, de l’apocalypse, du Naab (dont il consomme des médicaments pour la tension) et des Enfants (dont les activités sont calmes depuis l’inondation).
Niklas met au point un système de tour de garde pendant la nuit : 1 personne jusqu’à minuit, puis deux personnes après, avec une rotation toutes les deux heures. La nuit se passe sans encombre.

Munsö — Route de Stockholm — Dimanche 22 février — 10h15
Alexei, Niklas, Fasolt, Bavard et Roxy partent en vélo (avec sac à dos, carnet de bord et télécommandes) pour prendre le bus de Munsö à Stockholm, dans l’idée de rendre visite aux Enfants et d’explorer la position “Loki”.
Le bus est blindé (c’est dimanche) ; beaucoup de gens se rendent à la capitale pour une journée familiale. Les kids gênent tout le monde avec leurs vélos et se mettent tout au fond. La route est jalonnée d’épaves de voitures.
À mi-chemin, le bus est pris d’assaut par deux gigantesques “vers”qui encerclent le bus et l’obligent à s’arrêter. Des tentacules frappent la carlingue du bus. Les gens paniquent, hésitant entre rester à l’abri dans le bus et sortir au risque de se faire attraper. Alexei joue avec la télécommande, sans effet apparent… Les tentacules font basculer le bus sur le flanc, et commencent à tirer le bus vers le bas-côté ; des gens se décident à sortir, certains se font attraper par des tentacules qui les emportent aussi vers le bas-côté ; d’autres fuient vers le côté opposé. Les kids décident de sortir par la vitre arrière, que Fasolt a cassé. Niklas balance un vélo pour voir, le vélo est attrapé par un tentacule. Niklas et Fasolt attrapent Bavard, prostré, et tentent une sortie ; Roxy sort derrière eux, suivie par Alexei. Les kids ont dû mal à échapper aux attaques des tentacules (Alexei, Rebelle => 3 qualités pour 7 attendues ; Niklas, Détective => 3 qualités pour 7 attendues => perte de 1 physique et 1 mental chacun) ; Niklas parvient tant bien que mal avec Fasolt à dégager Bavard d’une nouvelle attaque de tentacule qui lui casse le bras et le laisse torse nu ; Alexei échappe à un tentacule grâce à Roxy qui le sectionne à distance avec une plaque de métal volante. En revanche, dans la bataille, Alexei et Niklas perdent leurs sacs à dos (et les télécommandes) emmenés par les tentacules. Les vers emmènent le bus avec eux dans la forêt (et la dizaine de personnes restées à l’intérieur). Les survivants se regroupent sur le côté, rejoints par d’autres, blessés, qui avaient été emmenés puis relâchés. La plupart, dont les kids, décident de retourner à Bona.

Pavillon du pasteur Hans-Erik Rylander — 13h32
De retour chez le pasteur, les kids décident de s’y reposer le reste de la journée. Il faut soigner Bavard. Le pasteur est d’accord pour les emmener à Stockholm en van le lendemain.
Malheureusement, épuisé par la journée, Alexei s’endort pendant son tour de garde (2 qualités pour 3 attendues), provoquant la mort d’un voisin ; au moins ils se sont reposés…

Stockholm — Gare centrale — Lundi 23 février — 12h00
Les kids ont été déposés à la gare par le pasteur. En chemin, ils ont vu des camionnettes de Krafta près du site de l’attaque. Alexei achète une carte des environs pour localiser plus précisément les coordonnées de “Loki”. Bavard se plaint de son bras. Roxy s’impatiente.
Alexei essaye de contacter Taggen, appelle le bar où elle traine souvent en β, laisse un message “c’est Alexei, laisse-moi tes coordonnées”, sans savoir si dans cette réalité Taggen le connaît. Il tente ensuite d’appeler Tueur (son cousin lui file son numéro), mais Tueur ne semble pas le connaître ; Alexei n’insiste pas.
Roxy propose d’appeler Lisa, tout le monde est d’accord : Lisa va venir les rejoindre.
En l’attendant, Niklas règle ses comptes avec Roxy, qu’il juge mal placée pour le traiter de voleur ; il n’a qu’une envie, qu’elle quitte le groupe.
Lisa finit par arriver, avec un autre enfant de Malaren qu’ils ne connaissent pas.
Lisa connaît Roxy et Hoder (qui a aussi disparu dans cette réalité). Elle se plaint du Professeur qui depuis quelques mois est sous l’influence de Léna Thelin avec laquelle il travaille sur un projet secret. De la façon dont elle parle, Lisa semble avoir plus d’ascendant sur le Professeur dans cette réalité. Alexei montre l’emplacement du point “Loki”, Lisa lui apprend qu’il s’agit de la maison du Professeur (où Niklas avait dormi en β). Alexei propose d’y aller sur le champ ; Lisa est d’accord. L’autre enfant emmène Bavard pour qu’il se fasse soigner aux Tours.

Campagne bourgeoise de Stockholm — Maison du Professeur — 13h35
Lisa embarque Alexei, Niklas, Fasolt et Roxy dans sa voiture et les emmène jusqu’à la maison du Professeur. Niklas continue de ruminer sur la présence de Roxy.
Devant la maison, 3 voitures sont garées. Hermann et deux autres enfants semblent monter la garde. Lisa les confronte, Hermann hésite à lui obéir ou obéir aux ordres du Professeur ; un autre Enfant la menace avec une arme ; l’arme s’envole dans les airs (Roxy ou Lisa ?) ; Hermann abandonne et les laisse passer. Au même moment, une explosion retentit à l’arrière du bâtiment.
Tout le monde contourne la maison : un pan de mur a volé, découvrant une aile où un laboratoire a été installé ; un nuage de fumée masque les lieux ; l’étage menace de s’effondrer. Alexei fonce dans la fumée, suivi de Fasolt ; le rebelle cherche la pierre (Rebelle => 2 qualités pour 3 attendues + 1 mental) : il trouve un seul fragment au milieu du laboratoire, avisant le dispositif en partie détruit dont la pierre devait être l’élément central. Niklas entre aussi, voit le corps du professeur à terre ; il lui donne un coup de pied et préfère aller fouiller dans la maison : il n’y a personne d’autre et il vole des dossiers dans le bureau du Professeur.
Pendant ce temps, Lisa a évacué le Professeur (vivant) et le corps de Gunnar (mort). Le Professeur reprend ses esprits, il est mal en point, mais aucune organe vital ne parait touché. Il leur apprend que Léna l’a trompé et est partie avec la pierre…
Lisa fait partir tout le monde avec que l’étage s’écroule et que des voisins alertent les secours.

Hägerstalund Tower — 20h12
Les kids ont trouvé refuge aux Tours. La planque est plus réduite que dans la réalité β, mais permet tout de même de s’occuper des blessés. Bavard a été plâtré.
Dans la soirée, le Professeur reçoit les kids pour leur faire des excuses (Niklas s’en satisfait) et leur donner plus de détails : Le professeur vient d’une autre réalité où il n’était qu’aide soignant, et apprenti au Naab. Il y a 8 ans, curieux, il a assisté en secret à une expérience menée par Olivia Martinez et a été touché par l’explosion. Dans la réalité δ, il a pris la place d’un homologue plus puissant, dont il n’a pas été à la hauteur. Il a été viré par Olivia du Naab. Au printemps 87, il a été approché par Léna au sujet de l’expérience de 1980 — manifestement Léna avait volé des dossiers à Olivia — convaincue qu’on pouvait reprendre l’expérience. Les théories de son homologue s’appuyait sur les lignes de pouvoir viking ; Léna les complète auprès de Solomon auprès de qui elle s’informe sur les pratiques anciennes de transe (Solomon pense qu’il ne s’agit que de transe, alors que Léna a fait le lien avec ce qui est arrivé au Professeur). Léna a localisé une des pierres dans le tumulus. Léna, Gunnar et le Professeur ont construit un laboratoire dans la maison isolée du Professeur pour reproduire l’expérience. Le Professeur voulait juste rentrer chez lui, mais, la Léna de β l’a trompé et a détourné l’expérience à son propre compte.
Les kids lui disent que la Léna de δ ne devait pas être plus fiable et l’aurait trompé aussi.
Les kids lui demandent s’il existe d’autres pierres ; le Professeur mentionne la pierre de Birka qui est au musée de Stockholm depuis l’inondation.
Ils évoquent ensuite le cas des morts liés aux cauchemars ; le Professeur est affecté également.
Ils évacuent dans la soirée (Alexei, Fasolt, Roxy, Niklas, Bavard et le Professeur) pour aller dans une planque isolée : une carrière/décharge gérée par les parents d’Ada…

Crédits illustration : Tales from the Loop — Simon Stalenhag — http://www.simonstalenhag.se/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s