Le Scélérat qui chante – Inflorenza/Itras By

Et si deux des plus chouettes univers mindfuck auxquels on a pu jouer le lundi se télescopaient ? Quel enfant monstrueux sortirait des entrailles de Millevaux et de la ville d’Itras ? Et bien ça pourrait donner InflorItras, un théâtre d’Inflorenza pour jouer dans l’univers surréaliste d’Itras By.

Le théâtre est à retrouver sur la page TéléchargementsAttention, il est fait pour être imprimé recto-verso et plié en deux. La première demi-page est donc en réalité la dernière.

 

Lire la suite

Publicités

Abraham Lincoln et les trois ours – Honey Heist

Après Genius Loci, la Partie du Lundi te propose un nouveau CR d’un jeu en une page de Grant Howitt : Honey Heist.  Et comme le Lundi est à la pointe de la hype, la partie a en réalité devancé de très peu la traduction du jeu en français, à retrouver par ici ! La partie était proposée par Manuel Bedouet, et jouée en ligne en excellente compagnie, avec JC, Philippe et Eugénie.

Lire la suite

Couleur cafard – Inflorenza

Une autre partie jouée dans le cadre de l’Udocon, avec KamiSeiTo, Kersa, Julian, Killerklown et Eugénie (et Tolkraft).

On joue à Inflorenza en mode Classic Carte Rouge (avec dés, sans MJ). Le théâtre est encore celui librement inspiré de Patient 13 d’Anthony Yno Combrexelle, à retrouver sur la page téléchargements.

Attention, le CR ne rend pas compte de l’ambiance extrêmement spéciale qui a régné à cette table.

Lire la suite

L’emprise de la reine bleue – Inflorenza

« Étant un indécrottable passionné de tout ce qui touche au voyage dans le temps, et un grand amateur d’Inflorenza, il était logique que je finisse par pondre un théâtre qui liait les deux entre eux… Il se trouve qu’Inflorenza est particulièrement adapté aux scènes dans le désordre, aux flashbacks et flashforwards imprévus et aux mindfucks qui se mangent plus ou moins la queue. Le thème du voyage dans le temps s’y insère donc tout naturellement. »

Côme Martin, quand il ne bricole pas les deux mains dans le surréalisme, est un expert en voyages temporels et un foufou d’Inflorenza. On lui doit un nouveau théâtre et ce compte-rendu. Merci à lui !

Lire la suite

The gods around the corner

En vacances, le lundi s’exporte parfois à d’autres jours de la semaine, comme par exemple le samedi après-midi. Et à d’autres tablées aussi, quand le taulier ne regarde pas. Voici le compte-rendu d’une très très chouette partie, entre quotidien sans histoires et fantastique mythologique, rédigé par Manuel Bedouet. Merci à lui !

Samedi après-midi, nous avons joué via hangout/roll20 une partie d’un microgame publié par Grant Howitt dans le cadre de son patreon. J’ai découvert ce concepteur très récemment à l’occasion d’un article dans Tartofrez et je dois dire que je suis extrêmement convaincu par le format et la réalisation de ces jeux. Ne restait plus qu’à essayer, en l’occurence avec le  petit dernier de la série : Genius Loci

Lire la suite